Encore des découvertes

Jeudi

Puisque nous sommes constamment en mouvement depuis le début, nous avions émis la possibilité de rester deux nuits à Jetty Park afin de pouvoir se déposer un peu plus. Finalement, au réveil nous étions de nouveau prêts pour de nouvelles découvertes. Il faut dire que ce n’est pas très dépaysant de constater que ses voisins de camping viennent de Richelieu!
Notre route nous amène à Ponce de Leon Inlet. Nous nous arrêtons dans la cour du Ponce de Leon Inlet Lighthouse. Ce phare fut construit il y a plus de 100 ans et est le deuxième plus haut des Etats-Unis. Il est de nouveau en opération depuis quelques années. Nous n’avons pas gravi ses 203 marches mais avons fait un pique-nique dans le stationnement et les enfants ont joué dans le parc adjacent.
 Depuis le matin, la température descend dangereusement à mesure que nous avançons, il vente et nous devons vêtir pantalons et coupe-vent. Lorsque nous arrivons à Daytona, Mathieu en profite pour assouvir un de ses vieux fantasmes : rouler sur la plage avec son gros pick-up. On embraye les 4×4 (carrément inutiles sur ce sable dur et compacté) et on roule maximum 15 km/h. Encore une fois, y’a pas un chat, il vente, c’est très brumeux et c’est pas mal le fun! Certaines sections de la plage sont désignées traffic-free. Il faut donc remonter sur la rue, faire quelques kilomètres et redescendre aux endroits désignés. Pour 5$ nous avons un accès pour la journée. Il est interdit de faire du camping sur la plage mais il est possible de s’y stationner pour la journée. On n’avait pas la journée plage idéale, mais on a tout de même fait l’exercice de se stationner pour aller toucher la mer. La plage de Daytona est très large, le sol est dur. La mer était plutôt agitée et la température ne se prêtait pas du tout à la baignade. On a donc tenté de convaincre les gars de ne pas mouiller leurs vêtements. Ils ne comprenaient pas pourquoi, Alors on leur a suggéré de mettre des shorts pour limiter les « dégâts ». Ne ressentant pas le froid et le vent de la même manière que nous, ils ont couru, les pieds dans l’eau, après les mouettes. Après avoir avalé quelques grains de sable, nous sommes repartis vers notre camping : Tomoka State Park.
Le Tomoka Skate Park est situé à Ormond Beach, au nord de Daytona. Une très belle découverte encore une fois. A mon point de vue, c’est le plus beau parc visité jusqu’à maintenant. Localisé à l’intersection de deux rivières, il offre de beaux parcours de canoe/kayak. Aussi, la végétation très dense fait en sorte que notre emplacement de camping est très isolé. Nous marchons quelques kilomètres dans le parc avant le souper, sans trop savoir où le chemin nous mène. Heureusement que nous avons le ballon de soccer, pour entraîner la petite troupe, qui se sent moins encline aux déambulations parentales juste avant le souper!  De retour au camping, Christophe trouve l’énergie pour pratiquer ses steppettes de skateboard…
Vendredi
Après un bon petit déjeuner, nous profitons encore un peu du parc en réalisant une autre petite randonnée. Comme le dit si bien Mathieu, c’est fou comme on devient amateur de plein air et de nature quand on n’est pas chez-nous! Même si la température ne permet plus la baignade, nous adorons cette Floride que nous découvrons à chaque jour: une Floride qui n’a pas du tout le même charme que celle du sud.
Notre objectif du jour est rapidement atteint, puisque St-Augustine n’est qu’à 70 km au Nord de Ormond. Nous décidons de réserver tout de suite notre site de camping au Anastasia State Park, même s’il est à peine midi, J’ai une belle surprise lorsque j’apprends que le wifi est disponible au pavillon du parc. Je me branche donc immédiatement pendant que Mathieu a le mandat de préparer le dîner. Je veux me mettre à jour dans mes courriels et donner un peu de nouvelles aux parents, puisque je n’ai pas donné signe de vie depuis notre départ mardi. Pendant ce temps, Mathieu s’affaire à la préparation de la pizza et tout semble aller bon train. Nous éclatons de rire lorsque nous remarquons que ses pizzas sont faites… sans sauce. Un oubli semble t-il!
Après le dîner nous allons visiter deux magasins à grande surface d’articles de camping Camping World et Gander. On fait le tour pour se donner des idées mais on n’achète rien. Tant mieux pour le portefeuille. A la demande de Philippe, on décide de s’arrêter quelques instants pour aller voir de plus près le fort Castillo de San Marcos. -Il y a 5 ans déjà, lors d’un mini road trip dans les environs après un voyage à Disney, les enfants avaient joué avec les canons de cette forteresse construite par les espagnols en 1672.- Après avoir erré plusieurs minutes, on trouve un stationnement pour le campeur. Lorsqu’on arrive, le fort vient tout juste de fermer et il n’est plus possible d’y entrer. On marche tout de même autour. Il y a beaucoup de brouillard près de l’eau, mais ce n’est pas grave, On continue de marcher un peu sur la rue piétonne St. George. J’adore marcher dans cette vieille ville, sur les rues en pavés, usés par le temps et l’histoire des gens qui l’ont habitée. Je ne pensais pas qu’on reviendrait à St. Augustine cette fois-ci, puisqu’on l’avait visitée il y a quelques années. Je me sens donc privilégiée de renouer quelques instant avec l’ambiance de St.Augustine. St.Augustine la jolie, même sous le brouillard.
Publicités
Cet article a été publié dans Avant le départ, Floride hiver 2011. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s