De plus en plus au nord

Samedi

Notre dernière journée en Floride. On se sent un peu fébriles. Heureusement, il fera beau toute la journée (18-19 degré C), malgré un ciel couvert à certains moments et quelques gouttes de pluie lorsque nous sommes sur la route.
Nous visitons à l’heure du dîner la plantation Kingsley (Fort George, près de Jacksonville). Les vestiges de cette plantation de Sea Island cotton, active au 18 et 19e siècle nous permettent d’en apprendre un peu plus sur la vie des esclaves et la culture du coton à cette époque, Le chemin qui nous mène à la plantation nous plonge dans un autre monde. Une végétation dense nous entoure de toute part. Sur place, Philippe participe au programme Junior Ranger qui lui permet d’obtenir un badge à l’effigie du parc. Ce badge est le deuxième qu’il obtient (l’an dernier, il avait complété le programme des Everglades). Il s’applique à remplir le document et il recevra avec fierté son diplôme et son écusson à la fin de la visite. Christophe est également très intéressé par la visite des lieux. Il est particulièrement sensible au sort réservé aux esclaves et dit ressentir la présence de leurs âmes.
Après cette visite satisfaisante et inattendue, nous nous dirigeons vers Amelia’s Island et Fernandina Beach, situées dans l’extrême nord-est de la Floride. Ce petit coin isolé offre des plages magnifiques et un refuge luxueux pour ceux qui veulent fuir la Floride plus commerciale. La chance est avec nous lorsque nous obtenons la dernière place de camping libre au Fort Clinch State Park, logé tout au bout de l’île. Nous en profitons pour faire la visite du fort, animé par des personnages d’époque (1864). Les garçons sont très curieux et s’investissent beaucoup dans la visite. Christophe en profite même pour faire un petit film commenté avec la caméra vidéo.
Lorsque nous nous installons au camping, il nous reste encore du temps pour aller marcher sur le bord de la mer. Il y a beaucoup de coquillages. Nous voyons également plusieurs méduses échouées sur le sable. Un long quai (1500 pieds) accueille les pêcheurs. Encore une fois, le paysage est différent.
Pendant que je prépare le souper et les lunches pour notre journée de route du lendemain, Mathieu et les enfants font une partie de Monopoly sur la table de pique-nique. Philippe est très content. Il n’aura pas amené son Monopoly pour rien. Fiou!
Publicités
Cet article a été publié dans Avant le départ, Floride hiver 2011. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s