Valdez-Whittier

Il faut prononcer Val-deez, car les mineurs américains trouvaient plus patriotique d’ignorer l’origine espagnole de la ville, alors qu’avait lieu à cette même époque la guerre espagnole-américaine (1898).

L’emplacement original de la ville ne correspond pas à celle que nous visitons aujourd’hui. En 1964, un tremblement de terre de 9.2, accompagné d’un tsunami (The Great Alaska Earthquake) frappèrent Valdez. La ville, construite sur une zone instable, fut donc relocalisée à un endroit plus sécuritaire. En 1989 le pétrolier Exxon Valdez frappa un récif près des cotes, ce qui causa le plus grand désastre écologique de ce genre dans l’histoire nord américaine.

Nous partons assez tardivement de notre campement ce matin. Il pleut. Nous faisons donc la grâce matinée. Nous sommes encore sur un rythme de voyageurs, mais nous commençons à démontrer certains signes de relâchement, ce qui est bienvenu. Par exemple, nous n’avons plus vraiment d’horaire pour les repas, les levers et les couchers. De plus, nous ne savons plus quel jour de la semaine nous sommes.

Ce matin, lorsqu’on s’informe de l’horaire des traversiers pour rejoindre Whittier, de l’autre côté de la baie, on saisit immédiatement l’occasion de traverser. En général, il faut réserver sa place une semaine à l’avance. Mais une place vient de se libérer et on embarque illico! Un vrai charme. Pas de stress et pas d’attente. Nous n’aurons pas la chance de visiter Valdez mais nous saisissons l’opportunité qui se présente.

Le Chenega est un beau catamaran tout neuf (2005). Il fait la traversée en moins de 3 heures, ce qui est très rapide. Il est moderne, confortable. Il peut loger 35 véhicules.

Cette traversée improvisée nous permet d’expérimenter ce mode de transport qui est intrinsèque à l’Alaska. Comme dans l’avion, nous avons droit à une petite démonstration de mesures de sécurité. Les enfants sont très impressionnés par le commandement ‘’abandon ship’’ lancé par le capitaine en cas d’extrême urgence!

Nous avons des sièges confortables et une table au centre. Nous pouvons circuler partout sur le bateau afin d’admirer les paysages et la mer. Nous voyons des oiseaux et des loutres de mer en quantité. Philippe arpente sans relâche les points d’observation du bateau à la recherche d’animaux marins. Nous ne voyons pas Mathieu de la traversée. Il la passe sur le deck arrière, rêvassant à sa vie de marin antérieur. Il est aussi mandaté pour prendre des photos. Mais il réalisera, arrivé au port, qu’il n’y avait pas de carte mémoire dans l’appareil…

IMGP3149IMGP3155IMGP3156IMGP3148

Whittier est une toute petite ville portuaire qui vient à peine d’élargir ses contacts avec la terre ferme, depuis l’ouverture d’un tunnel dans la montagne. Le Anton Anderson Memorial Tunnel a ouvert ses portes au traffic routier en 2000. Pour la première fois, les trains et les automobiles pouvaient circuler à travers ce tunnel de 2.5 miles. Le tunnel est à sens unique et le traffic doit donc s’alterner.

IMGP0671

Nous campons avant la ville de Seward, près de la Ptarmigan Creek. Nous avons la chance d’observer des saumons remontant le courant pour y pondre leurs oeufs. (spawning). Nous y rencontrons un local qui prend une marche avec ses deux chiens. En jasant de chasse et pêche avec lui, nous apprenons qu’il existe en Alaska, un roadkill list. Afin que rien ne soit perdu, les animaux tués sur les route sont distribués à ceux qui en font la demande afin que la viande puisse être récupérée. Et oui, la viande d’ours peut être consommée, de préférence avant la saison d’automne car le poisson dont s’alimenter les ours à cette période, donne un gout particulier à la chair.

Publicités
Cet article a été publié dans Alaska, États-Unis. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s