Derniers jours en Alaska

Nous sentons que la boucle est bouclée lorsque nous repassons à Tok une deuxième fois avant de quitter l’Alaska. Il s’agit d’un passage obligé car cette ville est au centre des deux seules routes terrestres pour entrer/sortir de l‘Alaska (Alaska et Top of the World Highways). La saison touristique est maintenant terminée et tous les commerces saisonniers sont fermés. Nous y passons quelques temps pour faire du lavage. Le soir, nous campons sur le bord d’un lac dans le Tetlin Wildlife Refuge. IMGP3912IMGP3913

Après trois semaines d’exploration intensive nous sommes un peu tristes de quitter cette contrée mythique. Nous savons que nous n’y reviendrons pas de si tôt. Afin de remplir ce petit vide qui se crée dans mon esprit, je me plonge dans un petit roman Harlequin que j’avais téléchargé dans la tablette électronique avant de partir. Je n’avais pas lu de roman à l’eau de rose depuis près de 20 ans. Je me suis vite souvenue pourquoi, en passant rapidement à travers ce petit livre insipide (mais quand même suffisamment attirant pour que je le termine)! Cet exercice m’a rappelée l’époque où je lisais des romans d’amour et que j’en partageais le contenu avec ma mère et ma sœur, dans la cuisine familiale. Nous nous amusions bien toutes les trois des petites intrigues et rebondissements provenant de mes lectures. Ce sont de bons souvenirs! Puisque je n’ai plus de partenaires féminines avec qui m’exclamer ou feindre l’outrance devant un scénario invraisemblable, je pense que je ne renouvèlerai pas l’expérience. J’ai suggéré à mon homme de lire aussi Once a Cowboy afin que nous puissions en discuter mais il n’a pas semblé très intéressé.

Nous retraversons au Yukon, via l’Alaska Highway,en direction de Haines Junction. Tout de suite nous ressentons la coupure entre les deux régions. Le Yukon est subtilement différent de l’Alaska. Les paysages sont-ils plus vierges et sauvages? nous ne savons pas exactement…

Nous longeons le Kluane National Park and Preserve of Canada, qui constitue le prolongement du Wrangell St-.Elias National Park. Dans la partie nord de la Colombie-Britannique il se poursuit et change de nom pour devenir le Tatshenshini-Alsek Provincial Park. Ces trois parcs mis ensemble sont la plus grande zone protégée du monde et cette dernière est reconnue par l’UNESCO à titre de site du patrimoine mondial. Quelques sentiers de randonnées sont accessibles par la route mais la plupart des beautés de ce grand parc ne sont accessibles que par avion ou hélico. Contrairement à la partie américaine, il n’y a pas de route qui rejoint l’intérieur du parc. Nous nous contentons donc de longer cette vallée en y admirant les sommets enneigés et le magnifique lac Kluane. Le mont Logan, le plus haut du Canada, se retrouve dans ce parc mais il n’est pas visible de la route.

La journée est froide et venteuse. nous effectuons donc une bonne journée de route, au chaud dans notre véhicule.

IMGP3931IMGP3936

IMGP3941IMGP3946

IMGP3949IMGP3951

Publicités
Cet article a été publié dans Alaska, États-Unis, Canada. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Derniers jours en Alaska

  1. J,ai bien aime la photo de tes pieds et de mathieu qui change le pneu!
    la mega biere de mathieu, la photo de la baie en u au sud de anchorage, le hatcher pass, les enfants dans la baie de sable pres du pont avant destuction bay en passant il ventait en titi les 2 fois que j,ai passe la, la photo de famille sur le volcan, comme plusieurs moi aussi je souhaitais de voir une ultime photo du denali, le truc du lavabo tres drole, et la photo de anchor point!
    Vous avez du remarquer a quel point la qualite de lasphalte au yukon est terrible! faire la loop whitehorse-prudhoe bay-anchor point-whitehorse m,avait pris 27 jours je pense, et j,avais eu je pense la meme quantite de pluie!

  2. j’ai oublié les 4 photos de hoola-oup

  3. Lyne dit :

    Je ne sais plus quelle photo choisir pour mon fond d’écran. Tous les paysages sont grandioses et magnifiques. L’eau des lacs semble glacée, mais si limpide à la fois.
    Je reconnais bien mon Philippe qui ose s’aventurer loin dans la baie de sable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s