Haines et Skagway, Alaska

A Haines Junction, Yukon, il y a une intersection permettant soit de poursuivre sa route vers Whitehorse ou de descendre, via la Haines road, vers Haines, Alaska. Nous optons pour cette dernière alternative qui nous parait plus intéressante. La ville de Haines fait partie de l’Inside Passage, section de l’Alaska qui est desservie par le système de traversiers et visité par certains paquebots de croisière.

La chaussée est en très bon état et les paysages pas laids du tout, mais la neige ne nous réjouit pas nécessairement en ce dernier matin de septembre.

Yukon 2011-09-30 002IMGP3980IMGP3983IMGP3994

A l’intérieur d’une période de deux heures, nous traversons la pluie et la neige pour enfin retrouver le soleil à Haines, avec une température de près de 10 degrés. C’est la première fois que nous visitons une ville côtière ensoleillée. Possiblement pour cette raison, nous trouvons l’endroit charmant. Les enfants s’en donnent à coeur joie dans le skatepark couvert de l’endroit.

Le lendemain, nous retournons de nouveau au skatepark et Christophe se fait mal à un pied, ce qui met fin à la session d’amusement. Le dit pied devient sous observation car il est difficile d’évaluer la nature et gravité de la blessure sur le coup. Philippe et moi faisons appel à nos talents de guérisseurs afin d’alléger l’inconfort de notre cher coco. Je pige également dans ma trousse de premiers soins, bien garnie en crème de toutes sortes et j’applique le tout avec une bonne dose de TLC. Les traitements sont bons, car dès le lendemain, nous remarquons une nette amélioration de la situation. Les béquilles ne seront pas nécessaire.

IMGP4040IMGP0790

IMGP4051IMGP4124IMGP4086IMGP4097

Alaska 2011-10-02 002Alaska 2011-10-02 015Alaska 2011-10-02 048

Alaska 2011-10-02 014aA partir de la fin octobre, la Chilkat Bald Eagle Preserve, près de la ville de Haines, devient le lieu de rassemblement hivernal pour des milliers de pygargues à tête blanche. Ils sont attirés par cette vallée car les eaux n’y gèlent pas. En raison de ce phénomène, les réserves de saumon y sont abondantes et accessibles. Les Bald Eagle sont difficiles à photographier sans téléobjectif, mais en route vers Haines et dans la ville, nous en apercevrons plusieurs dans le port, perchés sur une cime d’arbre ou sur les bancs de sable près de la rivière. Un nombre impressionnant d’oiseaux de rivages effectuent également une pause dans l’estuaire avant de poursuivre leur migration.

Yukon 2011-09-30 108Yukon 2011-09-30 110

Alaska 2011-10-02 040En attendant de monter à bord du traversier qui nous conduira vers Skagway, nous retournons voir le spectacle des oiseaux festoyant parmi les bancs de saumon. Nous ne restons pas indifférents devant ce tableau vivant illustrant le cycle de la vie: des milliers de saumons, vivants, agonisants (morts-vivants comme dit Philippe) ou morts jonchent la rivière et ses rivages. Les oiseaux et les ours ont l’embarras du choix: frais ou en décomposition. L’odeur est par endroit quasi insupportable. Les saumons meurent tous au terme de leur voyage mais il y quelque chose de dérangeant et touchant dans le fait de voir des dizaines et des dizaines de poissons partir à la dérive car trop affaiblis, faire leur dernier frétillement ou effectuer leur dernier mouvement de mâchoire.

Alaska 2011-10-02 089

 

Nous embarquons sur le Leconte pour une traversée d’un peu plus d’une heure vers Skagway, la ville la plus au nord de l’Inside Passage. La  température est parfaite. Mathieu et moi passons la traversée sur le deck arrière en nous imprégnant du décor majestueux qui nous entoure. Faute de l’avoir fait sur un vrai bateau de croisière, ce sera notre mini-croisière dans le Inside Passage!

 

 

 

Alaska 2011-10-02 058Alaska 2011-10-02 060

Alaska 2011-10-02 073Alaska 2011-10-02 078

Alaska 2011-10-02 102Skagway est une ville très coquette, propre et orientée vers les touristes. Lors de notre passage, la ville est déserte car la saison est terminée. Nous arpentons les quelques rues quasiment en solitaires. Nous y croiserons trois québécois: un jeune homme terminant un mini tour du monde et en attente du prochain traversier ainsi que deux pilotes exécutifs en escale dans la région avant de repartir vers Montréal. Notre plaque les interpellent tous les trois et ils nous piquent une petite jasette. C’est fou comme des Québécois hors Québec semblent s’attirer comme des aimants…

Alaska 2011-10-02 100Alaska 2011-10-02 109

Alaska 2011-10-02 114a

 

Nous campons au Klondike Gold Rush National Park. Comme le reste, le site est fermé pour la saison. Mais la petite route qui y mène est superbe et nous sommes choyés par la présence de mignons phoques (harbor seals).

Publicités
Cet article a été publié dans Alaska, États-Unis. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Haines et Skagway, Alaska

  1. Lyne dit :

    Salut, tu diras à Mathieu qu’il ressemble de plus en plus à l’acteur de « Man in trees », excellente série sur l’Alaska…!

    Grosse bise à ma soeur et mes neveux xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s