Une journée à Seattle

IMGP5250Suite à quelques hésitations, nous décidons finalement d’aller faire un petit saut à Seattle. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de se retrouver sur la côte ouest américaine, encore moins dans les états du nord, alors, tant qu’à être dans le coin, pourquoi ne pas faire ce petit détour?

La veille, nous dormons sur Bainbridge Island qui se situe juste en face du port de Seattle. Cette île au décor idyllique héberge 23 000 artistes, auteurs et banlieusards.

Le matin venu, le campeur en sécurité dans un stationnement aménagé, nous montons à bord du traversier à pieds, comme plusieurs résidents de Bainbridge, qui travaillent dans le centre-ville. Un vrai charme. Pendant les 35 minutes que durent le voyage, nous consultons le SeattleWeekly. Ce journal avait attiré l’œil de mon grand, en raison de sa page frontispice illustrant un homme tatoué. Nous en apprenons plus sur les problèmes grandissants liés aux gangs Latino qui sévissent dans la ville de Seattle. Le sujet est captivant pour Christophe qui est depuis longtemps fasciné par le phénomène des gangs de rues.

IMGP5135IMGP5138

Arrivés à destination, nous débutons par une visite du Pioneer Square, la plus vielle partie de Seattle. Puisque nous sommes assez tôt dans la ville, l’endroit est pratiquement désert, mis à part les sans-abris. On y observe les monuments principaux: Pioneer Place & Pergola, Smith Tower, le Fallen Firefighters’ memorial dans le Occidental Square, et le Waterfall Garden Park.IMGP5150IMGP5153IMGP5161IMGP5173

Pour me faire plaisir, tout le monde accepte d’aller visiter la très belle Seattle Public Library. Ce bâtiment de verre et d’acier sert à la fois de lieu de rencontre communautaire, de centre techno, de salle de lecture et de bibliothèque. Les ascenseurs sont jaunes citrons, les chaises roses, les planchers en bois. Inutile de mentionner que j’y aurais passé la journée et même plus, afin de parcourir les rayons.

(Dans le magazine Parent Map que je me procure à la bibliothèque, je découvre par hasard un article sur l’éducation à domicile: Homeschool Cool. On y parle de l’apport des technologies pour les familles ayant opté pour ce style éducatif. Ce qui m’interpelle dans cet article est l’ouverture avec laquelle le sujet est abordé, en comparaison avec ce qui est vécu au Québec. Il n’est pas question ici du bien fondé ou non de cette façon de faire. Cette réalité existe et est accepté d’emblée. Des familles d’homeschoolers et d’unschoolers de l’état de Washington sont citées).

IMGP5180IMGP5187

L’incontournable passage par le Pike Place Market constitue effectivement le meilleur moment de notre visite à Seattle. Débuté en 1907, le marché compte aujourd’hui plus de 250 kiosques et 500 résidents. Aucune boutique commerciale n’a pignon sur rue dans cette zone, à l’exception de Starbucks qui est originaire de Seattle. Le marché est réparti sur plusieurs rues et trois étages. Philippe adore l’ambiance du marché et insiste pour faire toutes les sections.

IMGP5191IMGP5195IMGP5198IMGP5203IMGP5212IMGP5216

Un petit gouter maison, dégusté sur les tables extérieures du Westlake Park, juste avant de prendre le monorail vers le Seattle Center, nous permet de relaxer au soleil et d’observer les alentours. Comme dans d’autres villes du monde, le Occupy movement, est visible à Seattle.

IMGP5230IMGP5228IMGP5232IMGP5240

Le Seattle Center, lieu d’une foire internationale en 1962, fait l’objet d’une cure de rajeunissement lors de notre passage, ce qui en diminue grandement l’attrait. Après quelques photos de la Space Needle, nous poursuivons notre chemin vers le très agréable Olympic Sculpture Park.

IMGP5252IMGP5261IMGP5259IMGP5276

Puisque la journée est superbe, nous optons pour un retour tranquille vers le traversier via le port.

IMGP5277IMGP5289

Notre journée en ville s’est extrêmement bien déroulée. Nous avons parcouru Seattle à pieds sans problème avec les enfants. Seattle est une ville agréable et calme. Toutefois, nous ne lui avons pas découvert de charme particulier nous incitant à poursuivre notre exploration aux autres quartiers environnants ou à y passer une journée supplémentaire.

Au revoir Seattle!

IMGP5295

Publicités
Cet article, publié dans Washington, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Une journée à Seattle

  1. Lyne dit :

    Bonjour les voyageurs!
    En lisant vos récits, j’ai seulement le goût de vous dire de ne pas revenir trop vite! Premièrement, parce que j’adore lire vos chroniques d’aventures. C’est passionnant. Mais aussi parce que je me demande sincèrement comment vous pourrez réintégrer le petit quotidien d’ici… Il nous faudra sûrement aller vous visiter très loin au fond des bois…!!!
    Soyez prudents sur la route.
    Miss you all xxx

  2. mmemartine dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec Lyne…Suggestion: ouvrez-vous un salon de thé quelque part entre l’Amérique du nord et du sud, faites un « skate park » dans la cour et soyez en pleine nature et on viendra jouer aux touristes en sirotant un bon camellia sinensis. Ce sera ton tour Pascale de m’accueillir au bout de ta table!!! ;-p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s