Mount Rainier et St.Helens

Quel beau spectacle nous attend au Mount Rainier National Park! Nous avons la chance d’y passer lors d’une journée partiellement ensoleillée, ce qui nous permet d’en apprécier toutes les couleurs et les odeurs. La Nisqually Vista Trail nous entraine à travers des prés alpins et nous nous croyons presque dans un film de Walt Disney ou de Heidi, tant le paysage est féérique. Puisque nous sommes hors saison, nous pouvons profiter du parc sans l’achalandage estival. Cependant, la route est fermée au bout du parc en prévision de la neige et nous devons rebrousser chemin à la fin de la journée puisqu’il n’est pas permis de camper dans le parc à cette période-ci de l’année. Nous rencontrons en fin de journée un petit renard roux. Il est très mignon mais notre cœur se serre à le voir se promener entre les voitures et à faire presque “le beau”, probablement dans l’espoir d’être nourri. Le parc reçoit plus de 2 millions de visiteurs à chaque année et beaucoup d’efforts sont déployés afin de préserver la grande partie du parc intacte (97 %) ou difficilement accessible aux visiteurs. Toutefois, ce petit renard est un rappel que l’équilibre est très fragile entre la vie sauvage et notre désir de s’en rapprocher.

Le Mount Rainier est considéré comme un volcan actif et relativement jeune en terme géologique; la montagne s’est formée voici 500 000 ans et pourrait entrer en éruption à n’importe quel moment. Les dernières éruptions sont survenues au milieu des années 1800. Tout comme Mount St.Helens, il fait partie du Ring of Fire, une chaîne volcanique volatile qui encercle presque tout l’océan Pacifique.

IMGP5332IMGP5335IMGP5346IMGP5357IMGP5358IMGP5369IMGP5373IMGP5380IMGP5384

IMGP5407IMGP5432

 

IMGP4679Le 18 mai 1980, le Mount St.Helens est entré en éruption et cette explosion monstre fut l’équivalent de la force combinée de 1500 bombes atomiques. 57 personnes sont décédées sur la montagne lorsqu’un tremblement de terre de 5.1 sur l’échelle de Richter a déclenché un glissement de terrain immense, ensevelissant des kilomètre de forêts sous des tonnes de roches volcaniques et de cendre. Lorsque la fumée s’est dissipée, Mt St.Helens avait un nouveau cratère sur son flanc nord et avait perdu 1300 pieds en hauteur! Ce que nous observons lors de notre passage, trente ans plus tard, c’est que la nature a repris le dessus et que la vie est revenue sur la montagne, même si les signes de dévastation causés par l’éruption sont encore très évidents. Sur la dernière photo, on voit Spirit Lake avec encore des milliers de billots de bois qui y flottent.

IMGP4665IMGP4666IMGP4669IMGP4682

IMGP5438IMGP5444

Nous avons choisi de visiter le côté le moins achalandé de Mount St.Helens et nous ne sommes pas déçus. La première journée, lorsque nous sommes au Windy Ridge Observatory, c’est nuageux et il en manque juste un peu pour que nous puissions bien voir le cratère et le glacier qui se retrouve à l’intérieur. Mais le lendemain, une journée superbe nous attend. Nous effectuons trois petites randonnées sur le coté sud du parc et nous sommes à la fois émerveillés par la beauté du paysage et mis au défi lors d’une descente dans une caverne!

Notre première excursion sur la Lava Canyon Trail nous amène dans un coin marqué par un flot de boue (lahar) et de lave durant l’éruption de 1980. Notre rythme cardiaque augmente un peu lors de notre passage sur un joli pont suspendu. A la Trail of Two Forest nous observons les effets de la coulée de lave qui a entouré les arbres. Au fil du temps, les arbres morts se sont décomposés et ont laissés des trous ayant la forme des troncs. Dans la Ape Cave, qui est en fait un tube dans lequel la lave a voyagé, nous expérimentons pour la première fois la marche dans l’obscurité totale sur sol inégal, avec obstacles et une mini escalade. Nos lampes frontales sont indispensables il va sans dire. Après plus d’une heure sous terre, nous sommes tous bien contents de revoir la lumière du jour.

IMGP5456IMGP5466IMGP5474IMGP5501IMGP5505IMGP4685IMGP4698IMGP4710IMGP4712IMGP4717

Publicités
Cet article, publié dans États-Unis, Washington, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mount Rainier et St.Helens

  1. Den dit :

    Pascale,
    J’ai toujours hâte de lire vos périples; tes descriptions si précises nous font vivre de bons moments.
    À chaque fois, c’est une leçon d’histoire ou de géographie bien documentée. C’est aussi réconfortant de voir le plaisir dans les yeux des enfants; les photos qui accompagnent tes textes sont si bien choisies.
    Nous sommes tous là, à vous accompagner de découverte en découverte……
    à la prochaine,
    Den

  2. Le mont Rainier est la montagne la plus impressionnante que j’ai vu
    J’ai grimpé les trois plus gros volcans jusqu’au sommet de la chaine des Cascades à l’été 2009;Rainiers(wa), Adams(wa) et Hood(or)
    Si vous passez le long de la cote de l’Oregon vous allez faire wow à chaque tournant
    Vous faites vraiment un beau voyage toujours le fun les recits dans les parcs de Philippe avec les batchs d’apprentie ranger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s