Sur la piste, en Bolivie

Fraichement débarqués en Bolivie, nous mettons le cap vers une région magnifique et difficilement accessible pour les petits routards comme nous: l’Amazonie Bolivienne. Nous visitons tout d’abord Sorata et ensuite, c’est Rurrenabaque, San Borja et San Ignacio de Moxos, jusqu’à Trinidad. Notre Anguille tremble et nous mangeons la poussière mais l’expérience vécue dépasse largement ces petits inconvénients. Suivez-nous!

Bolivie 2013-08-03 055

Comme ailleurs, un parcours classique existe et est relativement bien tracé pour les voyageurs qui visitent la Bolivie avec leur véhicule. Et en raison des mauvaises routes qui y prévalent peu se rendent dans la partie nord du pays, à moins d’avoir un véhicule bien adapté. Les voyageurs sans moyen de transport optent souvent pour l’avion entre les grandes villes afin de sauver temps et inconfort.

Nous qui aimons bien nous éloigner à l’occasion des chemins plus fréquentés, nous avons été déchirés, triturés pendant plusieurs jours au moment de concevoir notre parcours bolivien. Retournant notre carte dans tous les sens, discutant avec d’autres voyageurs ayant osé l’aventure et d’autres y ayant renoncé, il était clair que notre envie était bien là. Mais la réalité des témoignages aussi: une mauvaise route sur plusieurs kilomètres, de la piste, des travaux, des imprévus, de la poussière, de la boue. La peur et la raison sont intervenues pour nous dire qu’on risquait de se créer des emmerdes inutiles.

Bien qu’ultra confortable, notre Anguille est loin d’être le véhicule idéal pour sortir des sentiers battus. Nous le savons depuis le début, notre Anguille ne nous permettra jamais de personnifier le genre de voyageurs que nous rêvons d’être. Mais en y pensant bien et en regardant la flotte de véhicules autour de nous, des taxis, des bus et des camions brinquebalants empruntant ces pistes à tous les jours, on s’est finalement dit: pourquoi pas nous?!

En quittant Copacabana, on se dirige tout d’abord vers Sorata. Et c’est à ce moment que notre exploration de la Bolivie commence vraiment.

Nous traversons le détroit de Tiquina qui unit le lac Huiñaimarca au lac Titicaca, à l’aide d’une barge rudimentaire. Des craquements peu rassurants se font entendre lors de la traversée.

Pérou 2013-07-17 003

Pérou 2013-07-17 007

Pérou 2013-07-17 008

A l’approche de l’autre rive, nous constatons que le regard de notre conducteur de barge et celui du chauffeur de l’autre véhicule semblent interpelés par ce qu’ils voient dans le village de San Pablo. On jette aussi un coup d’œil mais mis à part un nuage de poussière, on ne comprend pas ce qui vient de se passer.

Pérou 2013-07-17 011

Jusqu’à ce qu’on descende de la barge et s’avance sur la route. Un autobus de passagers vient de se renverser.

Pérou 2013-07-17 017

Pérou 2013-07-17 024

L’évacuation est en cours. Nous sommes estomaqués. Comment cela peut-il être possible?À quelques mètres de la fin de la route, le bus semble avoir manqué de freins ou effectué un virage trop serré…

On lit souvent dans les guides de voyage que les transports collectifs par la route peuvent être périlleux en Bolivie. Dans l’un d’entre eux, on recommande aux passagers de faire un petit tour de vérification avant de monter à bord (état des pneus et du pare-brise, nombre de passagers surnuméraires, sobriété du chauffeur). Sage conseil.

Pérou 2013-07-17 019

Nous arrivons à Sorata, petit village andin réputé pour sa localisation spectaculaire, au pied de l’imposant mont Llampu (6 362 mètres). De nombreux touristes viennent à Sorata dans le but d’entreprendre différentes longues randonnées dans les montagnes environnantes. Nous y rencontrons d’ailleurs un couple de retraités Italiens sur le point de débuter un trek d’une dizaine de jours autour du Llampu.

A l’arrivée, nous ne nous sentons pas impressionnés outre mesure. Il faut dire que l’accès est difficile et qu’il y peu d’espace pour le stationnement.

Peu à peu, on découvre la belle plaza verdoyante où il fait bon s’assoir pour regarder la vie suivre son cours.

Pérou 2013-07-17 027

C’est difficile à expliquer et ça crée un drôle d’effet mais la plaza semble avoir souffert d’un glissement de terrain au fil du temps. Disons que ça fait partie de l’ensemble et que ça donne du charme à l’endroit…

Pérou 2013-07-17 033

Le soir, de petits kiosques vendent des salchipapas (saucisses et frites) et du poulet frit.

A voir l’allure de certains bâtiments, on peut présumer que Sorata a jadis connu de beaux jours (Sorata a déjà été un centre d’échange et de transport de quinine, de coca, de latex et d’or).

Pérou 2013-07-17 038

Les femmes portent ici les vêtements traditionnels. Chapeau melon, grande jupe et tablier.

Pérou 2013-07-17 032

Les rues sont pavées mais seulement autour de la plaza. Le reste est en terre, avec des trous. Ça devient rapidement boueux et sale. C’est un peu choquant les premières minutes et après on oublie.

Pérou 2013-07-17 035

Pérou 2013-07-17 040

Une petite randonnée à la Gruta de San Pedro, nous permet de passer une agréable journée et de rester un petit peu plus longtemps, juste ce qu’il faut pour mieux apprécier les alentours.

Bolivie 2013-07-18 001Bolivie 2013-07-18 008

Bolivie 2013-07-18 004

On s’arrête au café Llampu avant de faire la randonnée…ça nous retarde un peu car ce petit café est fort invitant et les collations délicieuses.

J’avoue que ça fait du bien de retrouver ce genre d’endroits parfois, avec de la nourriture qui nous semble plus familière, des lieux propres et confortables, des commodités et dans le cas présent, un superbe arrière-plan.

Bolivie 2013-07-18 018

Bolivie 2013-07-18 016

Bolivie 2013-07-18 019

On finit par partir pour cette marche de 12 km (aller), qui se révèle être sur une route de sable. Il n’y a pas beaucoup de circulation et le décor est très beau. Il fait chaud par contre et il n’y pas d’ombre.

Bolivie 2013-07-18 020

2 km avant d’arriver à la grotte, il y a des travaux de dynamitage et un détour est nécessaire…lorsque Mathieu propose de faire demi-tour, les enfants ne s’y opposent pas. Je suis déçue mais pas assez motivée pour insister avec plus de véhémence, surtout que la randonnée est présumément plus intéressante que la grotte elle-même.

Au retour, on arrête de nouveau au café Llampu pour un sandwich.

Bolivie 2013-07-18 021

Au moment où nous reprenons la route vers La Paz, nous ne savons pas encore si nous y ferons escale. La famille Expédition5, rencontrée à Cusco devrait s’y trouver elle aussi dans les prochains jours et nous avons vraiment envie de les revoir.

Concours de bandas près de Huarina.

Bolivie 2013-07-19 001

Bolivie 2013-07-19 005

A l’approche de La Paz, dans les environs d’El Alto, la circulation devient beaucoup plus dense, voire chaotique. Nous prenons rapidement la décision d’éviter la ville puisqu’il est encore tôt et nous avons le temps de rouler pour s’en éloigner. Dans ce qu’on pourrait qualifier de “bretelle” d’autoroute, le spectacle est saisissant et inusité: un marché a carrément lieu sur la chaussé, des gens à pieds partout, un minibus arrêté dans le tournant et devant, une dame accroupie qui se soulage…c’est le zoo sur la voie d’accès principale à la capitale.

Pour cette traversée délicate notre gps est peu aidant. Il nous fait passer dans le quartier historique alors qu’on souhaitait l’éviter. Malgré les voies étroites et la circulation dense, et grâce à quelques manœuvres guidées par notre instinct on émerge de l’autre côté de La Paz sains et saufs.

Bolivie 2013-07-19 006

Ensuite, c’est le passage de La Cumbre, à 4660 mètres. En peu de temps les paysages se transforment.

Bolivie 2013-07-19 010

Bolivie 2013-07-19 012

Bolivie 2013-07-19 033

Après cette section, nous empruntons la route asphaltée, parallèle à celle qui a été surnommée la route de la mort, reliant La Paz à la ville de Coroico. Peut-être un peu moins spectaculaire mais plus rapide et facile à faire en fin de journée. Il n’est cependant pas aisé de dénicher un endroit pour la nuit.

Bolivie 2013-07-20 001

Puisque nous avons roulé plus que prévu la veille, nous avons presqu’une journée d’avance sur notre planning. Il nous importait d’arriver à Santa Barbara un samedi afin d’être fins prêts pour rouler les 180 km d’une section en travaux seulement disponible le dimanche pour la conduite de jour.

Alors que nous nous dirigeons pour aller passer la journée à Coroico on constate une fois sur place qu’il faut faire un tournant très serré pour monter vers la plaza. Puisqu’il y a beaucoup de va et vient, que nous nous retrouvons coincés dans une voie étroite en Y et que dans cette position nous bloquons carrément la circulation,  on décide de rebrousser chemin! L’unique avantage de cet aller-retour inutile aura été d’avoir accepté de faire monter à bord sans le savoir un agent policier des forces spéciales anti-narcos. Il nous a expliqué son travail et certaines réalités liées à la production de la cocaïne en Bolivie. Très instructif.

Entre Santa-Barbara et Quiquibey, la circulation se fait majoritairement à contresens. Cela permettrait aux conducteurs de mieux voir où sont leurs roues sur cette piste à flanc de montagne.

Bolivie 2013-07-21 004

Quant l’opérateur de grue décide de passer devant nous, Mathieu rage un peu. Il n’y a pas d’autres choix que de suivre.

Bolivie 2013-07-21 005

De toute façon, il faudra beaucoup de patience au long de cette longue journée de route sur des surfaces plus ou moins cahoteuses, plus ou moins poussiéreuses et plus ou moins larges.

Bolivie 2013-07-21 011

Même si l’arrivée à Quiquibey sonne la fin de la zone en travaux, le reste n’est pas nécessairement du gâteau. Deux sections boueuses et particulièrement profondes nous donnent un peu de mal. Le différentiel frotte sur la partie surélevée qui s’est créée au fil des passages. Sur l’un deux, des curieux sont arrêtés et regardent les véhicules passer (ou se prendre) avec leur téléphone cellulaire à la main pour prendre des photos.

Bolivie 2013-07-21 017

C’est évident, ce fut une longue journée. Ayant déniché un emplacement dans la cour d’un habitant pour la nuit, Mathieu s’aligne pour reculer. C’est à se moment que son pire cauchemar se réalise: il voit le coin avant gauche de la boite du camion se soulever de plusieurs centimètres, signifiant que le lit de la camionnette n’est plus attaché à la structure du camion. Vraiment très inquiétant. Mathieu panique.

N’ayant évidemment rien vu de tel, je l’encourage à reculer prudemment et à faire une inspection en bonne et due forme avant de se laisser gagner par le découragement. La pluie commence à tomber. Rien ne vas plus!

Un peu plus tard, et profitant d’une accalmie, Mathieu confirme que deux attaches sont brisées du côté droit. Il faut trouver un atelier de soudure au plus vite sous peine de voir notre campeur nous quitter sur une route de Bolivie!

Bilan : une attache brisée et une tête de boulon arrachée. Depuis quand?

Bolivie 2013-07-21 002Bolivie 2013-07-21 003

Au petit matin, il pleut encore un peu…pas des conditions idéales pour conduire sur des routes de sable. On parcourt les quelques 30 kilomètres qui nous séparent de Yucumo, évitant au mieux les ornières et les mouvements brusques.

Bolivie 2013-07-22 009

Bolivie 2013-07-22 011

Bolivie 2013-07-22 013

Sur les routes de Bolivie on retrouve des postes de contrôle qui collectent l’équivalent d’un péage. Le tarif demandé nous apparait parfois nébuleux et aléatoire, mais ce n’est pas très élevé. On demande parfois aussi le permis de conduire.

Bolivie 2013-07-22 016

A Yucumo, nous trouvons un atelier de soudure tout de suite après le poste de péage.

Bolivie 2013-07-22 027

Bolivie 2013-07-22 015

Le travail est effectué rapidement et professionnellement et Mathieu croit que cela tiendra le coup.

Bolivie 2013-07-22 002Bolivie 2013-07-22 003

Au milieu de l’après-midi, le travail est terminé et nous profitons de ce temps pour faire le tour du village. Les rues sont en terre, le temps est gris. Demain, nous prendrons la route qui mène à Rurrenabaque. Il a plu dans les derniers jours et nous savons que la route serait meilleure si le temps était sec mais nous sommes dans un front froid et il n’y a pas grand chose à faire dans les environs.

Comme de fait, c’est boueux et glissant comme du savon. Il ne faut pas trop s’aventurer sur les côtés de la piste sous peine de s’échouer sur les bas côté. Heureusement, il y a très peu de circulation et la marge de manœuvre est grande. La route est semblable sur toute sa longueur. Quelques bandes pavées parsèment ici et là ce parcours.

Bolive 2013-07-23 003

Mathieu descend à l’occasion pour vérifier que tout tient en place.

Bolive 2013-07-23 007

Finalement, la centaine de kilomètres se termine et nous arrivons à Rurrenabaque. Rurre pour les intimes. Situé sur la rive est de la rivière Béni, ce village est le lieu de départ de nombreux tours vers la jungle et la pampas. Rurrenabaque est un lieu très populaire auprès des touristes et les services leur étant adressés sont nombreux.

Bolivie 2013-07-28 002

Après toute cette route boueuse, Rurrenabaque nous parait comme un petit oasis. Derrière le village se dresse la magnifique Cordillera de Bala. S’étant développé grandement dans les dernières années, il est probable qu’avec l’amélioration de l’accès routier Rurre connaitra encore un autre boom.

Les gens circulent essentiellement en moto. Il n’y a pas de stop aux intersections, alors il faut regarder où l’on met les pieds.

Bolivie 2013-07-25 001

Bolivie 2013-07-25 008

Bolivie 2013-07-25 007Bolivie 2013-07-25 005

Aux abords du rio Béni.

Bolivie 2013-07-27 013

Au début, nous prenons le temps de découvrir les environs et visitons quelques agences car je rêve d’aller faire un tour dans la jungle. Il y a beaucoup d’offres et il n’est pas aisé de faire un choix. Nous attendons aussi que la température reviennent aux normales de saisons car pour le moment, il fait 8 degrés.

Mathieu renouvèle éventuellement avec le plaisir de déguster un bon petit coco.

Bolivie 2013-07-28 004

Le jour se lève sur Rurrenabaque, à partir de notre super emplacement au El Mirador.

Bolivie 2013-07-26 007

La magnifique piscine du site finit par se réchauffer. Un petit casse-croûte sur place, des chaises et hamacs: nous avons tout le confort pour envisager un séjour prolongé! Les premiers matins, nous avons même droit à des petits pains tout chauds apportés par notre hôte. On y prend gout mais finalement, la boulangerie française ferme ses portes pour quelques jours car il n’y a plus de farine en ville!

Bolivie 2013-07-26 020

Tout en haut et surplombant la ville, l’originale demeure de Jurg, le propriétaire Suisse du domaine El Mirador. Jurg vit en Bolivie depuis 25 ans. Tout d’abord à la Paz (ancien propriétaire de l’hôtel Oberland aussi connu des overlanders), ensuite à Santa Cruz et depuis 15 ans à Rurrenabaque. Passionné par les constructions en tous genres, il multiplie les projets.

Bolivie 2013-07-26 025

Bolivie 2013-07-27 006

Le dimanche matin, nous partons pour une petite excursion de 3 jours dans la jungle, dans la réserve privée de Serere, une aire protégée de 4000 hectares qui se trouve entourée de territoires et de terres communautaires indigènes mais qui n’est pas habitée. La réserve est située au milieu d’une forêt inondable, possède plusieurs écosystèmes ainsi que quatre lacs.

Bolivie 2013-07-28 005

Le rio Beni est très large.

Bolivie 2013-07-28 006

Alors que nous arrivons d’autres voyageurs repartent.

Bolivie 2013-07-28 007

On nous avait averti qu’il y aurait des moustiques et dès l’arrivée, on en ressent la présence. Avant d’atteindre nos cabines, un marche de 2 km à faire et on nous recommande de s’enduire de chasse-moustiques.

Bolivie 2013-07-28 009

Découverte de notre petite cabine. Entourée de moustiquaire elle nous permet une belle immersion dans notre environnement. La nuit, il n’y a que nous et les bruits de la nature. Magique.

Bolivie 2013-07-28 013

Malheureusement, comme à beaucoup d’endroits, l’entretien n’est pas au rendez-vous et les cabines seront bientôt plus que défraîchies…et elles ont été construites un peu trop près les unes des autres. Pourtant, ce n’est pas l’espace qui manque. Malgré tout, cette expérience dans la cabine demeurera l’un de nos très bons souvenirs.

Bolivie 2013-07-28 015

Visite de la Casa Grande où l’on prendra nos repas. Le soir, ce sera à la chandelle puisqu’il n’y a pas d’électricité. Il ne faut pas oublier nos lampes de poche pour le retour à la cabine!

Bolivie 2013-07-28 020

Ce petit perroquet vert fascinera beaucoup les enfants.

Bolivie 2013-07-28 023

Bolivie 2013-07-28 024

A l’étage, une belle grande salle pour relaxer et admirer le grand lac San Fernando.

Bolivie 2013-07-28 027

Quelques heures après notre arrivée, nous partons pour une première activité, c’est à dire une balade sur le lac avec notre guide Severo, qui nous accompagnera tout au long de notre séjour.

Bolivie 2013-07-28 028

Les gars prennent la rame pour la première fois. Elle est lourde cette rame sculptée dans le bois.

Bolivie 2013-07-28 029

Bolivie 2013-07-28 031

Un des nombreux caïmans qui peuplent le lac.

Bolivie 2013-07-28 051

Ce sont les oiseaux qui sont toujours les plus faciles à observer…

Bolivie 2013-07-28 069

Bolivie 2013-07-28 089Bolivie 2013-07-28 096

Bolivie 2013-07-28 105Bolivie 2013-07-28 059

Une balade entièrement apaisante. Notre canot glisse silencieusement sur l’eau et la nature attend sagement que l’on s’y attarde. Tout autour de nous, une forêt primaire, où aucune trace d’activité humaine n’est visible et où les processus écologiques ne sont pas perturbés.

Bolivie 2013-07-28 097

A mesure que le soleil se couche sur la forêt, les chauves-souris vampires prennent du service. Elles sont là, par centaine au dessus de nos têtes.

Bolivie 2013-07-28 121 Bolivie 2013-07-28 122

Après notre premier souper à la chandelle, nous partons en canot afin d’aller voir les yeux des caïmans briller de rouge dans la nuit grâce au reflet de nos lampes de poches. Super thrillant, mais encore plus mémorable, c’est cette nuit étoilée, sans lune, qui nous donne droit au plus beau ciel que nous n’avons jamais eu la chance d’admirer. Indescriptible.

Bien que très surprenante, nous faisons la rencontre lors de notre premier petit-déjeuner avec un bébé tapir…il a été recueilli par l’équipe, sa mère ayant été tuée par des chasseurs.

Drôle de sensation que celle de flatter cet animal sauvage…de jour, il se promène dans la forêt et revient le soir à la Casa Grande. L’équipe compte sur le fait qu’il pourra éventuellement aller vivre à temps plein dans son milieu naturel…

Bolivie 2013-07-29 015

Bolivie 2013-07-29 030

Il y a aussi un petit singe araignée qui est épris de Rosa Maria Ruiz, la fondatrice de Serere. Ce petit singe a été retrouvé brulé au visage avec de l’acide. Avec une dizaine d’autres il fait partie du petit centre de réhabilitation de la réserve.

Rosa Maria a dédié sa vie à la lutte pour la conservation et la protection de l’Amazonie de la région du Béni. Trop longue à raconter, les luttes et l’histoire liées à la création de la réserve et du parc National Madidi sont tristes à lire…et la bataille est loin d’être gagnée (pressions des compagnies forestières, corruption, incompréhension des populations locales).

Bolivie 2013-07-29 022

L’activité au programme du matin est une randonnée en forêt. Notre guide est toujours à l’affut des bruits et des odeurs afin de nous faire observer le plus de choses possible. Les moustiques sont nombreux et il fabrique un éventail aux enfants qui s’avèrera bien utile.

Bolivie 2013-07-29 033

Bolivie 2013-07-29 126Bolivie 2013-07-29 130 Bolivie 2013-07-29 135

Bolivie 2013-07-29 035

Mon aventurier préféré…

Bolivie 2013-07-29 039

Un singe capucin

Bolivie 2013-07-29 044

Un petit singe amarillo, difficile à photographier car constamment en mouvement…

Bolivie 2013-07-29 054

Le lac Gringo, bien différent du lac San Fernando.

Bolivie 2013-07-29 115

Bolivie 2013-07-29 072

Bolivie 2013-07-29 077 Bolivie 2013-07-29 114

Bolivie 2013-07-29 091

Lors de notre visite du centre de réhabilitation des singes araignées, les enfants sont immédiatement assaillis.

Bolivie 2013-07-29 094

Bolivie 2013-07-29 102Bolivie 2013-07-29 122

Le parc national Madidi a fait l’objet d’un long reportage dans le National Geographic en l’an 2000.

Bolivie 2013-07-29 149

En après-midi, on s’occupe à fabriquer des bijoux à partir de fruits d’arbre. Severo tranche une rondelle au centre d’une noix qui deviendra une bague une fois le centre vidé et sablé.

Bolivie 2013-07-29 157

Pendant ce temps là, des singes hurleurs s’amusent au dessus de nos têtes.

Bolivie 2013-07-29 162

Bolivie 2013-07-29 164

Cet ara également résident de la place ne peut plus voler. Toutefois, sa partenaire oui et vient le visiter régulièrement.

Bolivie 2013-07-29 198

Pour terminer l’après-midi en beauté et en plaisir, nous retournons sur la lac pour aller tenter notre chance à la pêche aux piranhas!

Premièrement, Severo prépare des morceaux de viande. Nous pêchons avec une ligne et un petit hameçon que nous lançons juste devant le canot. Même s’il s’agit de notre première expérience, nous sommes rapidement chanceux et nous attrapons deux ou trois poissons chacun.

Bolivie 2013-07-29 205Bolivie 2013-07-29 206Bolivie 2013-07-29 209

Après le souper, nous réalisons une mini randonnée nocturne. C’est en toute confiance que nous suivons notre guide dans la nuit noire, à l’affut de signes de vie animale. Avec la lampe de poche nous balayons furtivement les alentours dans l’espoir de voir le faisceau se refléter dans les yeux d’un quelconque animal. Une expérience vraiment géniale.

Pour notre dernière demi journée, nous effectuons une marche dans un autre secteur de la réserve. Nous passons par un plantation de bananes.

Bolivie 2013-07-30 020

Pur nous désaltérer, Severo nous présente un bout de liane qu’il coupe et accroche dans un arbre. De l’eau pure emmagasinée dans la branche s’écoule par gravité.

Bolivie 2013-07-30 068Bolivie 2013-07-30 069

Au repas du midi, la cuisinière nous apprête nos poissons pêchés la veille. Il n’y a pas beaucoup de chair dans ces petits piranhas.

Bolivie 2013-07-30 077 Bolivie 2013-07-30 084

Ensuite, c’est le retour à Rurrenabaque. Trois heures de navigation sur le rio Béni.

Bolivie 2013-07-30 025

Bolivie 2013-07-30 098

Habitation rudimentaire. Peut-être des chercheurs d’or?

Bolivie 2013-07-30 105

Une journée de repos et nous reprenons la route. Cette fois-ci, le tronçon Rurrenabaque-Yucumo est sec. Ce n’est pas du tout la même route qu’à l’aller. De la poussière en quantité mais le trajet est beaucoup plus aisé.

Bolivie 2013-08-01 001

Un des nombreux desvios, à l’emplacement des futurs ponts, dont seule la base est visible.

Bolivie 2013-08-01 004

Escale pour la nuit dans la cour d’une station-service de San Borja, un petit village au centre d’une zone d’élevage de bétail.

Au dessus de nos têtes, deux paires d’aras.

Bolivie 2013-08-01 005

Scènes de rue

Bolivie 2013-08-01 008

Bolivie 2013-08-01 017

Des vétérinaires curieux, de passage dans la région pour effectuer un contrôle de la fièvre aphteuse sur les troupeaux de bovins.

Jusqu’à maintenant, les Boliviens nous apparaissent réservés. Ils nous sourient mais peu viennent à notre rencontre.

Bolivie 2013-08-01 018

Au petit matin, c’est la file à la pompe à essence. Pour nous, pas de problème d’approvisionnement, le diésel étant moins populaire. Il faut dire aussi que nous sommes prudents et n’attendons pas d’être vide afin de faire le plein. Pour le moment, nous avons réussi à obtenir, sauf une fois, le prix bolivien et non celui pour étranger, comme l’exige la loi.

Bolivie 2013-08-02 001

De chaque côté de la route, des fermes d’élevage de zébus.

Bolivie 2013-08-02 003

Bolivie 2013-08-02 023

De chaque côté de la voie où nous circulons il y a énormément d’oiseaux. La région est caractérisée par de très vastes plaines couvertes de pâturages, appelés pampas ou savanes, et de nombreux étangs, ce qui attire les volatiles.

Bolivie 2013-08-02 011Bolivie 2013-08-02 013Bolivie 2013-08-02 020

D’autres bestioles nous font également cadeau de leur présence à quelques mètres seulement de la piste.

Caïmans

Bolivie 2013-08-02 028Bolivie 2013-08-02 029

Capybara

Bolivie 2013-08-02 093

Bolivie 2013-08-02 040

Bolivie 2013-08-02 043

Bolivie 2013-08-02 047

Bolivie 2013-08-02 088

Bolivie 2013-08-02 056Bolivie 2013-08-02 068Bolivie 2013-08-02 086Bolivie 2013-08-02 090

San Ignacio de Moxos, reconnue comme étant la capitale folklorique du département du Béni tient à chaque fin juillet une fête très colorée. Le festival n’est pas terminé lorsque nous y passons.

Des parures de têtes flamboyantes.

Bolivie 2013-08-02 099

Bolivie 2013-08-02 129

Des taureaux sont agités par des hommes volontaires…ou ivres.

Bolivie 2013-08-02 127

Des estrades temporaires qui ne rencontreraient pas nos normes de sécurité publique.

Bolivie 2013-08-02 138

Des masques de bois pour laisser libre cours à sa vraie nature…

Bolivie 2013-08-02 133

Sur le chapeau, un support pour recevoir un feu d’artifice qui éclate avec un bruit qui peu rendre sourd.

Bolivie 2013-08-02 134

Autour de la plaza, un vendeur de chapeaux brésilien avec une marchandise qui plait à mon homme. Mathieu se déniche enfin un chapeau qui lui va bien. On rigole en se disant qu’on se permet ici des petites extravagances qu’on n’oserait pas à la maison!

Bolivie 2013-08-02 140

Coucher de soleil à la Laguna Isirere

Bolivie 2013-08-02 101

De quelques minutes seulement j’ai raté cette immense boule de feu se couchant sur la lagune.

Bolivie 2013-08-02 104

La route entre San Ignacio de Moxos et Trinidad regorge encore plus d’oiseaux que la section précédente. Il y a tellement de jabirus qu’on se lasse presque d’admirer cet oiseau majestueux!

Bolivie 2013-08-03 010

Bolivie 2013-08-03 019

A la saison des pluies, de nombreuses sections de cette route surélevée n’est plus praticable.

Bolivie 2013-08-03 031

Bolivie 2013-08-03 042

Bolivie 2013-08-03 063

Bolivie 2013-08-03 072

Juste après le pont moderne qui enjambe le rio Tijamuchi, un étang et les arbres environnants accueillent des dizaines et des dizaines de grands oiseaux.

Bolivie 2013-08-03 114

Bolivie 2013-08-03 079

Bolivie 2013-08-03 108

Un autre capybara

Bolivie 2013-08-03 126

Un ganadero qui conduit son troupeau

Bolivie 2013-08-03 128

Passage en barge de l’autre côté de la rivière Mamoré. Une descente pas évidente et un remontée tout aussi enlevante.

Bolivie 2013-08-03 168 Bolivie 2013-08-03 178

Bolivie 2013-08-03 133

Bolivie 2013-08-03 144

Bolivie 2013-08-03 153

De l’autre côté, l’asphalte est de retour! Nous sommes tout près de Trinidad.

Bolivie 2013-08-03 156

Nous nous arrêtons quelques jours à la Laguna Suarez où nous trouvons un joli petit balneario fréquenté par les gens du coin. On se baigne et les enfants ont des copains presque tous les jours pour jouer au soccer.

Bolivie 2013-08-03 183

Bolivie 2013-08-03 182

Bolivie 2013-08-03 164

Finalement, ce passage en Amazonie nous a occasionné plus de craintes que de mal, surtout en début de parcours. Nous sommes vraiment contents d’avoir osé cette section de la Bolivie puisqu’elle nous a enrichi de paysages uniques et spectaculaires.

Publicités
Cet article, publié dans 2013-2015, Bolivie, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Sur la piste, en Bolivie

  1. AL. dit :

    Ton blogue est vraiment impressionnant, tant pour la somme de travail, que pour la qualité de la narration et des images.
    Le tout est superbe.
    Chapeau…

  2. Agathe dit :

    Fantastique, o.k. mais …………….pas si rassurant…………

  3. Anne-Julie dit :

    Un pur plaisir de te lire Pascale et d’admirer vos photos… Extraordinaire!
    Transmet un coucou de ma part à mon cousin Mathieu et aux enfants! xx

  4. Hihihi vous avez étés a Sorata…
    Vous avez l’air en grande forme 🙂

  5. Serge Lafreniere dit :

    Ont le vie presque en te lisant,je vous suit toujours sans bruit merci pour c’est beaux mment

  6. Chapeau! On adore …On verra si on se lance de ce côté là mais pas prévu au programme!!!! Lesptitscurieux-Bruno et Vally

  7. Muy buenas las fotos!! Dónde están ahora?? Nosotros en Colombia, no podemos irnos! Les mandamos muchos besos. Belén y Tony 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s