Salar de Uyuni et Sud Lipez: toute une sortie!

Pour la dernière partie de notre séjour en Bolivie, nous voyageons à travers la partie sud-ouest de la Bolivie, une zone isolée en haute altitude, aux frontières du Chili et de l’Argentine. Nous avons droit à des paysages intrigants, variés et uniques. Une expérience à ne pas manquer!

Bolivie 2013-09-18 095

Nous quittons Sucre un lundi matin en direction de Potosi. Nous avons un rendez-vous important: nos amis, la famille Expedition5 connue à Cusco, nous attendent au nord-ouest de Potosí, à la Laguna de Tarapaya, également surnommée el Ojo del Inca pour une soirée “retrouvaille” très attendue. Malgré nos attentes, nous n’avons pas été en mesure de les revoir avant en raison de nos itinéraires respectifs imprévisibles. Mais cette fois-ci, nous y sommes presque!

Une trentaine de kilomètres avant de joindre Potosí, nous sommes toutefois contraints de nous arrêter derrière une longue file de véhicules. Nous ne tardons pas à apprendre qu’un peu plus en avant, la route est bloquée par des manifestants. Il semble que nous ayons droit à un fameux bloqueo bolivien! Nous avions déjà entendu parlé du phénomène (car s’en est un!) par différents voyageurs qui étaient restés coincés quelques jours sur les routes lors de leur traversée du pays…

Le bloqueo qui restreint les déplacements routiers est un moyen d’agitation sociale très populaire utilisé par la population afin de faire entendre leurs demandes. Je verrai un peu plus tard dans le journal local que la demande du jour concernait l’annexion d’une communauté à un village voisin. Sur le site internet d’une radio communautaire je lirai aussi qu’on réclamait le pavage d’un tronçon de route. Je ne sais donc pas quelle était la bonne version ou si les deux étaient véridiques, ce qui ne serait pas impossible puisqu’un bloqueo par jour à travers le pays est la norme.

Bolivie 2013-09-16 001

Les gens de la place ont l’habitude de ce genre de situation, c’est évident, car des autobus et des taxis attendent les voyageurs qui traversent à pieds la zone délicate et reprennent un transport de l’autre côté.

Quant à nous, nos options sont aussi très simples: attendre que la situation se résorbe (jours ou heures) ou emprunter un desvio de 3-4 heures qui nous fera contourner la barricade mais qui nous éloignera grandement de notre point de rencontre.

Nous optons évidemment pour le détour et tout se passe bien. Au début, la piste passe par des villages isolés et la présence d’autres véhicules nous rassurent sur la voie à suivre. Ensuite, à partir de Chaqui, des indications sommaires nous permettent d’émerger au sud de Potosí dans le coin de Bélen.

Bolivie 2013-09-16 003

Bolivie 2013-09-16 004

C’est ainsi qu’au lieu de passer une belle soirée entre amis, nous dormirons sur un petit chemin devant un tas de roches! Mais ce n’est que partie remise et nous envisageons avec encore plus de hâte le moment de notre rencontre avec la famille Auer à Uyuni.

Bolivie 2013-09-17 002

Bolivie 2013-09-17 003

Le lendemain, il faut suivre la route et remonter vers Potosì, même si nous n’avons pas l’intention de nous y arrêter. Potosí, la ville de plus de 100 000 habitants la plus haute du monde (4000 m), a déjà été la plus grande et la plus riche des Amériques

Devant le Cerro Rico, une mine d’où fut extrait l’argent qui enrichira l’Espagne coloniale à un coût humain inimaginable.

Bolivie 2013-09-17 010

Une partie de la ville de Potosí.

Bolivie 2013-09-17 012

Paysages entre Potosí et Uyuni.

Bolivie 2013-09-17 022

Bolivie 2013-09-17 030

Bolivie 2013-09-17 033

En début d’après-midi, nous rejoignons enfin Uyuni et la chère famille Expédition5 tel que prévu! Nous passons la nuit ensemble au cimetière de trains où reposent de vieilles locomotives à vapeur rouillées qui jadis transportaient du minerai vers le Chili et le Brésil.

C’est à partir de cet endroit que nous planifions notre périple du lendemain dans le Salar d’Uyuni. Les Expedition5 en sont à leur deuxième sortie dans la Salar; nous les laissons donc nous guider dans les préparatifs (lavage et huilage du véhicule, approvisionnement en denrées alimentaires et combustibles).

2013-09-18 001

Le Salar d’Uyuni est un immense désert de sel, le plus grand du monde. La visite du Salar est une expérience incontournable pour tous les visiteurs de la Bolivie.

Il est possible d’y rouler avec nos véhicules. Durant la saison sèche les marques laissées par les autres véhicules nous indiquent la voie à suivre. Avec quelques coordonnées GPS il devient relativement facile de se déplacer sur cette immense étendue salée.

A l’entrée du Salar, devant un hôtel de sel.

Bolivie 2013-09-18 002

Nous suivons David et Orlane sur la piste, mais nous nous amuserons avec une pointe de vitesse.

Bolivie 2013-09-18 018

Bolivie 2013-09-18 017

Il y a 33 îles dans le Salar et elles ont toujours été inhabitées en raison de l’absence d’eau.

Deux lamas et un chien près de l’isla Inca Huasi, une île volcanique garnie de centaines de cactus. Nous dormirons une nuit derrière cette île qui reçoit quotidiennement la visite de centaines de touristes effectuant un tour du Salar avec une agence en provenance d’Uyuni.

Bolivie 2013-09-18 022

Bolivie 2013-09-18 103

Bolivie 2013-09-18 071

Lever de soleil sur le salar.

Bolivie 2013-09-18 084

Bolivie 2013-09-18 052

Du blanc à perte de vue, on croirait marcher sur la neige. Le sel craque sous nos pas.

Bolivie 2013-09-18 079

Un classique du salar, laisser conduire les enfants.

Bolivie 2013-09-18 107

Bolivie 2013-09-18 114

Rencontre avec un groupe de voyageurs. Nous passerons la journée en compagnie de trois autres équipages: les Syselema, les akili et Angelo et compagne. Assez extraordinaire que de se retrouver entre voyageurs dans un lieu aussi isolé et grandiose. Surréaliste aussi la partie de soccer dans le Salar que nous jouerons tous ensemble le lendemain matin!

Bolivie 2013-09-18 120

Inspirant aussi de constater que peut-importe le type de véhicule, le voyage se fait. Les problèmes sont souvent similaires, même si leur gestion et les solutions varient!

Bolivie 2013-09-18 156

Du haut de la isla del Pescado, elle aussi plantée de gros cactus. Les véhicules apparaissent au loin.

Bolivie 2013-09-18 136

Bolivie 2013-09-18 150

David sort le cerf-volant. Nous avons peur qu’il s’envole tant les bourrasques sont fortes. Une constante dans ce désert de sel, c’est le vent. Il ne laisse que bien peu de répit. Aussi, les lunettes soleil, la crème solaire, le baume à lèvres et les chapeaux sont indispensables, bien qu’ils n’empêchent pas le coup de soleil sous le nez (en raison de la réflexion sur le sel)!

Bolivie 2013-09-18 160

C’est la pleine lune. Grâce à David qui m’encourage, je sors avec lui dans un froid glacial prendre des photos. Nous arrivons un peu tard pour nous installer mais nous avons droit à une levée de rideau époustouflante.

Bolivie 2013-09-18 172

Un autre grand classique du Salar, c’est de faire toutes sortes de photos “artistiques”. Pas si facile que ça pour les non artistes par contre… Nous y passons passablement de temps pour des résultats plus cocasses que probants!

(Lorsque nous serons de retour à Uyuni, nous irons manger de la pizza au resto Minuteman et verrons sur les murs une série de photos vraiment originales prises dans le salar. Ma plus grande surprise fut toutefois de voir une photo d’un groupe de retraités québécois venus visiter le salar d’Uyuni en provenance de Lac Mégantic, St-Apollinaire et de Beauce. Eux n’avaient pas pris de pose particulière, mais leur posture et leurs vêtements ne laissaient pas de place aux doutes quant à leur provenance. J’ai bien rit en y reconnaissant des traits si familiers!)

2013-09-21 021

2013-09-21 023

2013-09-20 0042013-09-20 0082013-09-20 035

2013-09-21 0132013-09-21 0152013-09-21 0062013-09-21 0772013-09-21 0332013-09-21 0842013-09-21 1062013-09-21 0892013-09-21 102

2013-09-21 093

Pendant que les parents discutent ou prennent des photos, les garçons s’amusent en découpant des plaques de sel.  Philippe, Jules et Clément se font un “ magasin”. Aussi, Philippe râpe fièrement du sel qu’Orlane et moi pourront utiliser pour la cuisine.

2013-09-21 112

2013-09-21 117

2013-09-21 050

Christophe et Matéo.

2013-09-21 057

Philippe et Jules.

2013-09-21 063

Ce n’est pas du tout le même lune que la veille et c’est aussi le temps des au revoir. La famille Auer reprend la route alors que nous, nous passons une dernière nuit dans le salar afin d’en expérimenter l’isolement. On se reverra sans doute à Noël à Ushuaia!

2013-09-20 080

Le lendemain, en route vers Uyuni, il y a beaucoup de volontaires pour prendre le volant.

Bolivie 2013-09-22 046

A l’entrée du salar, de petits monticules de sel sont érigés pour faire sécher les cristaux. Le sel sera éventuellement ramassé et traité avant d’être ensaché.

Bolivie 2013-09-22 001

Bolivie 2013-09-22 008

Autre nuit au cimetière de trains. Les enfants s’en donnent à cœur joie pour explorer les différents wagons et locomotives.

Bolivie 2013-09-22 029

Bolivie 2013-09-22 034

Passage recommandé au dessalage et au huilage du véhicule après ce voyage salé.

Bolivie 2013-09-23 010

Une des trois stations de services de la ville. Au loin, la route qui nous conduira vers notre prochaine et dernière destination de la Bolivie: la région du Sud Lipez.

Bolivie 2013-09-23 002

La veille de notre départ, rencontre avec une famille Suisse en voyage autour du monde: Surlescheminsdumonde.

Bolivie 2013-09-24 042

Le parcours qui nous attend est bien connu des voyageurs. La région du Sud Lipez et le parc Eduardo Avoroa sont réputés offrir les plus beaux paysages de la Bolivie.

La traversée de cette zone fait souvent l’objet d’un débat, à savoir s’il est préférable de s’y rendre avec une agence, laissant ainsi son véhicule au repos afin de mieux profiter des paysages. Ou au minimum, entreprendre la traversée en compagnie d’un autre véhicule en cas de pépins.

Puisque notre Anguille a déjà une certaine expérience des chemins ardus et que nous souhaitons profiter du confort de notre boîte à beurre au rythme qui nous convient, nous n’hésitons pas à faire ce voyage de manière autonome. Nous prenons les informations qui s’imposent et préparons notre chargement en fonction de s’assurer une autonomie de plusieurs jours. La prudence s’impose en raison de l’isolement de cette zone et de conditions climatiques imprévisibles. (La famille Expedition5 a d’ailleurs été coincée avec un autre équipage il y a quelques semaines à l’entrée sud lors d’une tempête de neige et a du user de débrouillardise pour se garder au chaud et se nourrir pendant 5 jours).

Direction San Cristóbal et Alota. Différentes routes parcourent la région du Sud Lipez, mais cet accès est réputé être le plus accessible aux véhicules conventionnels.

Bolivie 2013-09-24 005

Bolivie 2013-09-24 010

Premier petit passage à gué à côté de ce qui sera peut-être un futur pont.

Bolivie 2013-09-24 015

Premier bivouac entre Alota et Villa Mar, dans les valles de las Rocas.

Ce soir, nous visionnerons par hasard, le film Blackthorn, un film western tourné en Bolivie. Les paysages sont sublimes et fidèles à ce que nous avons vu! On y raconte une histoire hypothétique de la vie de Butch Cassidy, le célèbre hors-la-loi, lors de son exil en Bolivie.

Bolivie 2013-09-24 032

Bolivie 2013-09-24 035

Le lendemain nous complétons les km qui nous séparent de l’entrée de la réserve, en passant par le village de Villa Mar.

Bolivie 2013-09-25 001

Bolivie 2013-09-25 005

Bolivie 2013-09-25 008

Bolivie 2013-09-25 010

Bolivie 2013-09-25 020

Mousse caractéristique des zones hautes et sèches, utilisée comme combustible par les habitants de la région.

Bolivie 2013-09-25 023

Bolivie 2013-09-25 024

Crevaison détectée lors d’une pause-pipi, réparée sur le champ devant la Laguna Capina.

Bolivie 2013-09-25 025

Bolivie 2013-09-25 032

Nos premiers flamants roses. Oui, trois types de flamants roses fréquentent la région.

Bolivie 2013-09-25 044

Surplombant la Laguna Colorada et la Reserva Nacional de Fauna Andina Eduardo Avaroa. Nous campons juste avant l’entrée afin de nous assurer la possibilité de séjourner4 jours complets dans le parc.

Bolivie 2013-09-25 069

Le soleil du matin donne un tout autre éclairage à la Laguna Colorada.

Bolivie 2013-09-26 002

La Laguna Colorada a une superficie de 60 km2 et est peu profonde. Sa couleur rouge brillante origine du pigment des algues microscopiques contenues dans l’eau, qui servent de nourriture aux flamants.

Bolivie 2013-09-26 022

Cette lagune est le site principal de nidification de trois espèces de flamants roses (James, Chilien et Andin). En bordure de la lagune, œufs abandonnés, cadavres d’oiseaux desséchés et odeurs particulières.

Bolivie 2013-09-26 029Bolivie 2013-09-26 032

Sur la berge, encroutée de borax et de sel, la couleur de l’eau est saisissante.

Bolivie 2013-09-26 034

Bolivie 2013-09-26 055

Bolivie 2013-09-26 098

Texture, relief et couleurs bruts.

Bolivie 2013-09-26 140

Bolivie 2013-09-26 172

Le panneau indiquant la direction pour la douane où il est impératif de remettre son permis de véhicule avant de quitter la Bolivie.

Bolivie 2013-09-26 184

Aduana Nacional de Bolivie, à 16 470 pieds. Située dans un centre d’extraction de Borax, à même le parc Eduardo Avaroa.

Bolivie 2013-09-26 189

Les geysers Sol de Mañana, présentent une activité volcanique presque constante, avec lave bouillonnante, fumeroles projetant des vapeurs de souffre et piscine au jet de vapeur d’eau verticale.

Bolivie 2013-09-26 232Bolivie 2013-09-26 206

Le matin, une vision encore plus spectaculaire!

Bolivie 2013-09-27 006

Bolivie 2013-09-27 017

Nous voici immergés dans les Aguas Termales de Polques, situées en bordure de la Lagune Salada. Ces eaux chaudes qui émergent d’une source souterraine procurent un bain relaxant fort apprécié.

2013-09-27 014

Le Desierto de Dalí est un ensemble de roches volcaniques de formes surréalistes déposées dans un désert. Puisque le sable semble très meuble, nous n’osons pas nous approcher de ce paysage quasi lunaire.

2013-09-27 020

2013-09-27 030

Tout à coup, le ciel se fait menaçant et des flocons de neige s’affolent, portés par le vent.

2013-09-27 032

Au coucher du soleil, tout près de la Laguna Blanca, le ciel est en feu. La base du volcan Licancabur se laisse deviner.

2013-09-27 038

2013-09-27 042

Reflet du volcan Licancabur dans la Laguna Blanca.

Bolivie 2013-09-28 048

La Laguna Verde est sans vie, car saturée d’arsenic et de cuivre.

Bolivie 2013-09-29 002

Mathieu et moi effectuons le tour de la lagune en deux heures trente, alors que les garçons préfèrent rester au chaud. Malgré le vent qui ralentit notre progression durant la première partie, cette marche complète agréablement notre visite du parc.

Bolivie 2013-09-28 095

Bolivie 2013-09-28 100

Squelette de lama. La présence d’excrément bien frais nous laisse croire qu’ils viennent s’abreuver dans les eaux vertes…

Bolivie 2013-09-28 102

Finalement, nous prenons la route de la frontière qui n’est qu’à quelques kilomètres des Lagunas Blanca et Verde. C’est le moment pour nous de quitter la Bolivie.

Bolivie 2013-09-29 007

Bolivie 2013-09-29 011

Le Chili, pays “civilisé” est devant nous. Peut-être avons nous tort, mais nous sentons qu’une page vient de se tourner… C’est avec un petit pincement au cœur que nous quittons la Bolivie, mais aussi tous ces pays d’Amérique Latine qui nous ont proposé un mode de vie simple et si près de l’essentiel.

Bolivie 2013-09-29 013

Allez, pas de place encore pour la nostalgie, le voyage continue! Laissons nous surprendre par ce nouveau pays!

Cet article, publié dans 2013-2015, Bolivie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Salar de Uyuni et Sud Lipez: toute une sortie!

  1. Kim dit :

    Ouf!!!
    Quelles belles photos! Et quels magnifiques paysages!
    Bonne route!

  2. AL. dit :

    Salut Pas.,
    Vous êtes aussi beaux dans vos photos que dans vos récits !!!…

  3. Den dit :

    Les paysages du Salar et de Lipez semblent presqu’irréels; c’est inspirant pour un fond d’écran….Que la bonne étoile continue à vous accompagner dans toutes vos randonnées.

  4. Agathe dit :

    Que de paysages quasi «  irréels «  !!! Bravo photographe(s)

  5. Agathe dit :

    Le Salar
    Les cieux et vous 4, vous , êtes beaux à voir et à ça s’ajoutent les paysages rarissimes traduits par des photos de pro.
    On a de la chance d’avoir nos aventuriers
    Clodio Love you XX

  6. les akili's dit :

    Hey, content de voir que tout c’est bien passé pour la traversée du Lipez!!! bonne route à vous et au plaisir de vous revoir sur les routes ou ailleurs 😉

  7. Claude et Marie-Jo Rabillé dit :

    Absolument géniales votre page Lipez ! Que de belles photos pour nous faire rêver ! Merci.
    Bisous. Claude et MJo

  8. bruno vally dit :

    Que de paysages similaires a nous , cela se merite.
    Nous avons opte par agence.
    a bientot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s