Nord Chili: puro desierto

Le nord du Chili est caractérisé par la présence du désert d’Atacama, l’un des plus arides du monde. Cette grande zone désertique, essentiellement minière, où l’eau et la verdure se font rares, regorge de panoramas singuliers. Autre pays, autre couleur et des découvertes à chaque virage. Oui, nous aimons beaucoup le Chili!

Chili 2013-10-11 116

En quittant la Bolivie, nous étions un peu “inquiets” des changements qui nous attendaient, notamment celui relié au coût de la vie qui, au Chili est très semblable à celui de chez-nous.

Tel qu’anticipé et après des mois passés avec un pouvoir d’achat accru, cela nous donne un bon coup. En atterrissant directement à San Pedro de Atacama, certainement la ville la plus dispendieuse du nord du pays, nous sommes bien servis pour apprivoiser cette nouvelle réalité!

Après le passage des frontières, retour de l’asphalte et des panneaux de signalisation. Cela faisait longtemps que nous n’en avions pas vu et nous sommes surpris par leur nombre et leur grosseur!

Bolivie 2013-09-29 018

Passés nos premiers jours de remise à niveau et d’orientation, nous nous laissons charmer par San Pedro de Atacama, un petit village d’adobe (briques de terre et de pailles cuites au soleil), extrêmement touristique mais pas désagréable du tout, avec ses rues piétonnes et sa petite église pittoresque.

Longtemps avant l’arrivée des Espagnols, San Pedro était le centre de la culture Atacameña, qui s’est développée bien avant le passage des Incas. Aujourd’hui, l’architecture de San Pedro est protégée car le village est classé “zone typique”.

Chili 2013-10-02 008

Chili 2013-10-02 016

Chili 2013-10-02 022Chili 2013-10-02 005

Chili 2013-10-02 026

A toutes heures du jour, les rues de San Pedro sont bondées de touristes et il devient difficile de sentir le pouls de la vie locale, à moins de s’aventurer dans les communautés agricoles périphériques.

San Pedro est le principal pole touristique du nord du pays car il est le point de départ idéal pour d’innombrables excursions dans les alentours (Vallées de la Luna et de la Muerte, geysers du Tatio, Salar d’Atacama ou d’Uyuni, observatoire astronomique, lagunes, volcan Licancabur, sites archéologiques…)

Chili 2013-10-02 028

Notre camping de San Pedro n’est pas très chic mais accueille lui aussi un grand nombre de voyageurs, allant des backpackers, aux motocyclistes, jusqu’aux campeurs brésiliens venus avec de gros véhicules récréatifs semblables à ceux que l’on peut voir chez-nous. Autre phénomène nouveau, nous croisons un campeur comme le nôtre, de plus petit format, de location chilienne.

Chili 2013-09-30 001

Pendant quelques après-midi, Philippe s’amuse avec les enfants de la famille propriétaire à leur retour de l’école. Il recevra, peu de temps après les présentations, sa première déclaration d’amour. C’est avec un naturel, un sérieux et un détachement -il ne partage pas les mêmes sentiments- très touchants qu’il nous partage l’évènement, réservant la primeur pour son grand frère.

Chili 2013-10-01 001

Christophe se déliant les jambes au skatepark de San Pedro. En arrière-plan le volcan Licancabur.

Chili 2013-10-02 038

Au hasard d’une promenade, nous rencontrons David et Andréa (ZaiguaWeb.com), un couple de voyageurs précédemment croisés au Panama et en Colombie. A San Pedro depuis trois semaines, ils se sont trouvés du travail, lui comme professeur d’anglais et elle à titre de commis dans une agence de tours. Ils financent ainsi la poursuite de leur voyage. La dernière fois que nous les avions vus, ils vendaient des petits plats cuisinés dans les rues d’un village touristique de Colombie.

Chili 2013-10-02 033

La proximité du camping avec le centre nous permet d’y faire de nombreuses excursions et d’assouvir notre vice pour la bonne crème glacée…Les saveurs offertes au Babalu varient à chaque jour. Si vous passez par là, ne manquez pas déguster celle au chocolat!

Chili 2013-10-02 045

Tel que mentionné plus haut, il y a aux environs de San Pedro une très grande concentration d’attractions touristiques et naturelles. Tellement, que cela en devient étourdissant et que nous hésitons avant de nous lancer! Ce sera finalement un départ en direction de Toconao qui marquera le début de notre exploration chilienne.

Toconao est un petit village aux maisons de pierre volcanique.

L’église San Lucas et la porte du clocher faites de planches de cactus.

Chili 2013-10-03 008Chili 2013-10-03 010

Chili 2013-10-03 012

Nous longeons ensuite le salar d’Atacama, le plus grand du Chili, jusqu’au village de Peine. La salar d’Atacama contiendrait près de 40% des réserves mondiales de lithium et une compagnie d’extraction y a d’ailleurs son siège social.

Chili 2013-10-03 025

Chili 2013-10-03 026

Ruines de Peine Viejo.

Chili 2013-10-03 041

Un peu de cultures et de verdures le long de la petite rivière qui sépare le village des ruines et aménagement en cours d’un bassin thermal.

Chili 2013-10-03 050 Chili 2013-10-03 052

Nous retournons dans les hauteurs lors de notre visite des Lagunas Miscanti et Miñiques, au pied de volcans enneigés.

Dès le début de la piste qui marque l’accès au parc nous voyons ce joli renard qui se laisse immortaliser.

Chili 2013-10-04 Licalopex culpaeus

Ces deux lagunes, qui font partie de la Reserva Nacional Los Flamencos nous remet dans l’ambiance des beaux parcs bien entretenus et balisés. Pour la protection de la faune et de la flore, le visiteur est orienté et surveillé par des gardes-parc.

Chili 2013-10-04 059

La laguna Miscanti est bleue émeraude.

Chili 2013-10-04 060

Laguna Miñiques.

Chili 2013-10-04 081

C’est la période de nidification du Tagua Cornuda…et les oiseaux travaillent sans relâche à la construction de leur nids.

Chili 2013-10-04 123

Vigognes déambulant à l’orée de la lagune.

Chili 2013-10-04 089

Une Gaviota Andina prenant son envol.

Chili 2013-10-04 120

Steppes sauvages à plus de 4000 mètres (13 000 pieds) d’altitude.

Chili 2013-10-04 130

Chili 2013-10-04 135

Le village de Socaire. L’église et cultures en terrasses traditionnelles.

Chili 2013-10-04 144

Suite à cette petite introduction vers le sud, nous retournons vers San Pedro et la Valle de la Luna. Cette vallée aux allures lunaires est blottie au creux de la Cordillera de la Sal qui présente des formations géologiques sculptées par le vent.

Deux petites randonnées nous permettent d’apprécier les lieux avant le coucher de soleil.

Chili 2013-10-06 004Chili 2013-10-06 005

Chili 2013-10-06 011

Chili 2013-10-06 016

Los vigilantes Tres Marias

Chili 2013-10-06 021

Anfiteatro

Chili 2013-10-06 028

Duna

Chili 2013-10-06 036

Moment incontournable d’une présence dans la Valle de la Luna: assister au coucher de soleil sur la vallée.

Chili 2013-10-06 049

Le volcan Licancabur, “connu” en Bolivie, veille encore sur notre monture de ce côté-ci de la frontière.

Chili 2013-10-06 061

Valle de la Muerte, que nous explorons le lendemain, pour ses dunes que les enfants veulent tenter de dévaler avec leur sandboard “maison”. L’expérience ne sera pas concluante…le sable est brulant, les planches ne veulent pas glisser et les dunes sont difficiles à escalader!

Chili 2013-10-07 110

Chili 2013-10-07 116

En route vers des destinations un peu plus au nord, nous profitons d’un petit ruisseau aux eaux chaudes pour faire une trempette improvisée et inusitée, entourée de roseaux. Un peu moins glamour qu’un passage aux Baños de Puritama que nous savons un peu plus loin mais tout de même très amusant.

Chili 2013-10-07 003

Deuxième arrêt non planifié, cette fois-ci près d’une lagune juste avant le petit village de Machuca.

Chili 2013-10-07 090

Les oiseaux sont nombreux et nous nous exerçons à les observer.

Chili 2013-10-07 013

Chili 2013-10-07 016

Chili 2013-10-07 021

Chili 2013-10-07 032

Chili 2013-10-07 034

Quelle honte! nous avons fait s’envoler tout un groupe de flamants andins en se rapprochant trop d’eux.

Chili 2013-10-07 076 Chili 2013-10-07 082

Chili 2013-10-08 009

Chili 2013-10-07 094 Chili 2013-10-07 107

Chili 2013-10-08 033

Chili 2013-10-08 047

Le petit village de Machuca et son église.

Chili 2013-10-08 072

Entre Machuca et Caspana, des paysages splendides.

Chili 2013-10-08 077

Chili 2013-10-08 089

Un autre petit zorro.

Chili 2013-10-08 105

Chili 2013-10-08 107

Chili 2013-10-08 108

Chili 2013-10-08 114

Chili 2013-10-08 115

Caspana, oasis avec cultures en terrasses en bord de canyon.

Chili 2013-10-08 126

Chili 2013-10-08 131

La Laguna Inka Coya, toute ronde, était un lieu de culte des Aymaras et des Incas.

Chili 2013-10-08 133

Chiu-Chiu et l’église San Francisco, l’une des plus anciennes du Chili.

Chili 2013-10-09 009

Au temps de la souveraineté bolivienne (avant la guerre du Pacifique (1879-1883), le territoire Bolivien s’étendait jusqu’au Pacifique), Chiu-Chiu était une étape importante vers l’océan.

Chili 2013-10-09 022

Passage dans la région de Calama, surtout connue pour la mine de cuivre de Chuquicamata, située à 16 km au nord de cette dernière.

Chili 2013-10-09 024

Chuquicamata est la plus grande mine de cuivre à ciel ouvert du monde. Opérée par Codelco, une compagnie étatique, elle emploie plus de 8000 personnes et produit la moitié du cuivre raffiné chilien. Le Chili est le premier producteur mondial de cuivre qui représente 40% de ses exportations. L’exploitation minière est de loin l’activité économique la plus importante du pays.

Nous n’allons pas à Chuquicamata mais les paysages miniers des alentours nous donnent une bonne idée de ce qui se trame plus loin.

Chili 2013-10-09 026

A part quelques rares exceptions, comme ici sur le bord de la rivière Loa, la vie dans toute la région est artificielle. L’eau doit être pompée et transportée sur des centaines de kilomètres dans les villes et les centres miniers à partir de la cordillère. Toute la nourriture et les matériaux de construction doivent également être importés.

Arrêt pour la nuit dans un balneario près de Maria Elena où est encore exploité le nitrate.

Chili 2013-10-10 001

Dans la deuxième moitié du 19e siècle la demande pour le nitrate, utilisé dans la fabrication d’explosifs et de fertilisants, est devenue importante. Les seuls dépôts de nitrate connus étaient dans le désert d’Atacama. Suite à la guerre du Pacifique, le Chili a obtenu le monopole mondial sur les sources de nitrates.

Au début des années 1900 la majorité des mines appartenaient aux Anglais et les taxes sur les exportations de nitrate procuraient au gouvernement Chilien près de 50% de ses revenus.

Après une cinquantaine d’année de ralentissement, (suivant la découverte d’un processus artificiel de fabrication en Allemagne au moment de la 1ere guerre mondiale) l’exploitation du nitrate est de nouveau profitable puisque le nitrate du désert d’Atacama est considéré être meilleur pour le sol que la version chimique.

La fondation de Maria Elena, date de 1926. Aujourd’hui, la majorité des édifices appartient à la SQM (société étatique) et la ville a été déclarée “zone typique”.

Chili 2013-10-10 006

Chili 2013-10-10 008

Tocopilla et son bord de mer dramatique avec d’imposantes montagnes en arrière-plan.

Tocopilla est la première d’une série de villes côtières que nous visiterons lors de notre descente vers le sud. Nous croiserons également les ruines d’anciennes villes minières, vestiges du passé minier de la région, et ce, tant derrière les montagnes que sur le bord de la mer.

Le climat de la côte est humide et nuageux et nous donne l’impression que la pluie est imminente. On appelle se phénomène camanchaca ou nuages côtiers. Cette brume dense est causée par les eaux froides du courant Humboldt. Lorsque nous sommes chanceux, cette brume très présente le matin se dissipe en fin de journée.

Chili 2013-10-10 013

Le Monumento Natural La Portada est le symbole de la région d’Antofagasta. Cet énorme rocher sculpté par la mer en forme d’arche est entouré de hautes falaises et de plages de sable pâle.

Chili 2013-10-10 023

Chili 2013-10-11 063

Chili 2013-10-10 030

Sur La Portada, des milliers d’oiseaux, des loups marins et des pingouins.

Chili 2013-10-11 027

Chili 2013-10-11 015

Un joli piquero.

Chili 2013-10-11 048

Chili 2013-10-11 075

Quatre pingouins de Humboldt

Chili 2013-10-11 054

Gaviotin Monja

Chili 2013-10-11 065

Chili 2013-10-11 084

Antofagasta, la plus grande ville du nord du Chili, dispose d’un beau bord de mer, aménagé sur des kilomètres. A son extrémité sud, un très gros centre d’achat, avec terrasse donnant sur la mer. Nous sommes bel et bien de retour dans le monde de la consommation.

L’économie de la ville repose sur l’énorme mine La Escondida située à l’intérieur des terres et le port est le lieu de transition pour le cuivre extrait aux mines Escondida et Chuquicamata.

Le casino et à l’arrière, les ruines d’une ancienne raffinerie d’argent bolivienne.

Chili 2013-10-11 104

Bien que le Chili ne soit pas très large (une moyenne de 180 km de largeur) nous avons tout de même le choix entre deux options routières: les petites routes côtières ou La panaméricaine, plus au centre, qui parcoure le pays du nord au sud, entre Arica et Puerto Montt.

Nous souhaitons poursuivre notre descente le long du Pacifique mais nous effectuons tout de même un petit détour jusqu’à la Mano del Desierto, une sculpture de l’artiste Mario Irarrâzaba, située le long de la route 5.

Chili 2013-10-11 106

Afin de regagner la côte, nous empruntons une route indiquée en tout petit sur la carte. Il faut dire qu’après les routes boliviennes, nous ne pouvons que nous sentir en confiance sur les routes chiliennes, aussi petites puissent-elles être sur les cartes routières!

Chili 2013-10-11 118

En route vers la Caleta El Cobre, nous traversons donc la montagne et des paysages certes rocailleux, sablonneux, déroutants, mais spectaculaires. Nous sommes au dessus des nuages, arrêtés par la montagne.

Chili 2013-10-11 129

Chili 2013-10-11 140

Chili 2013-10-11 141

Sur la côte, de petits établissements humains, appelés caleta. Ce sont des petits hameaux de pêcheurs. Mais aussi des installations ultra sommaires. Pour nous, difficile d’imaginer une telle existence, sans eau potable ni électricité.

Chili 2013-10-12 001

Chili 2013-10-12 004

Nous verrons aussi beaucoup de plongeurs qui récoltent des algues qu’ils mettent ensuite à sécher. Ces algues seraient en demande par les Japonais.

Chili 2013-10-12 012

Cet environnement qui nous apparait au premier regard comme tout gris et sans vie est pourtant très changeant. D’une baie à une autre, la couleur du sable, la grosseur et la forme des rochers varient. Même chose du côté de la végétation pour l’observateur averti.

Chili 2013-10-12 017

Un coin de ciel bleu et le paysage se dévoile tout à coup sous un nouveau jour.

Chili 2013-10-12 021

Chili 2013-10-12 024

Même si nous n’y séjournons que très peu longtemps, nous avons un petit coup de cœur pour Taltal, avec plusieurs zones de plages bien aménagées et un petit village ultra coquet.

Taltal a déjà été prospère à la fin du 19e siècle, avec une station ferroviaire et un port chargés du transport du nitrate d’une vingtaine de mines des environs.  

Chili 2013-10-12 036

Quelques kiosques de pêcheurs au port pour se procurer du poisson frais.

Chili 2013-10-13 005

La Playa Cifuncho nous offre elle aussi son lot de découvertes, avec une belle baie isolée et des trésors de bord de mer.

Chili 2013-10-13 026

Chili 2013-10-13 017

Chili 2013-10-13 025

Chili 2013-10-13 029 Chili 2013-10-13 030

Toujours au bord du pacifique, le Parque Nacional Pan de Azucar.

Chili 2013-10-14 004

Une petite randonnée au milieu de collines parsemées de cactus nous permet de rejoindre un mirador, d’où il est possible d’apercevoir l’isla Pan de Azucar qui abrite une colonie de pingouins de Humboldt et les plages rocheuses qui se remplissent de visiteurs lors de la belle saison.

Chili 2013-10-14 025

Ensuite, se succèdent jusqu’à Chanaral, de nombreuses caletas proposant leurs plages et services aux vacanciers.

Chili 2013-10-15 007

Ce ne qui devait être qu’un arrêt pour le lunch se prolonge pour nous en journée d’observation au Santuario de la Naturaleza Granito Orbital.

Sur la plage, de gros rochers gris tachetés de noir qui seraient le résultat d’un processus géologique très rare, consistant en incrustations rondes de divers minéraux dans la roche.

Chili 2013-10-15 079 Chili 2013-10-15 108

Ce sont surtout les pierres rondes et lisses, l’eau claire et la présence de bassins d’eau à marée basse qui nous incitent à nous attarder.

Chili 2013-10-15 014

Chili 2013-10-15 018

Chili 2013-10-15 071

Philippe me présentant une de ses découvertes dans un écrin en coquillage.

Chili 2013-10-15 042

Ce crabe-ci ne rentre pas dans une petite boîte!

Chili 2013-10-15 062

Chili 2013-10-15 025

Quelques kilomètres plus loin, nous nous approchons d’une colonie de loups marins, installée sur une île. Nous les observons et les écoutons se chamailler.

Chili 2013-10-15 097

Chili 2013-10-15 095

Encore des algues mises à sécher.

Chili 2013-10-15 106

L’église en bois San Vincente, construite jadis par les charpentiers Anglais qui travaillaient pour la compagnie de chemin de fer de la petite ville de Caldera.

Chili 2013-10-16 001

Bateaux de pêche au port de Caldera.

Chili 2013-10-16 007

Bahia Inglesa et sa superbe plage au sable blanc et ses eaux transparentes. Il est facile de s’imaginer l’endroit bondé lorsqu’il fait chaud…de petites terrasses, des hôtels et un aménagement urbain en cours.

Chili 2013-10-16 010

Chili 2013-10-16 021

Au Chili, il n’est pas rare de voir des parcs de jeux pour enfants, des plazas avec fontaines en état de marche et des poubelles. L’aménagement urbain existe bel et bien. Profitons-en!

Chili 2013-10-16 032Chili 2013-10-16 033

Un peu plus loin, près de Puerto Viejo, une autre plage de rêve: Playa la Virgen.

Chili 2013-10-16 034

Pour peu, on se croirait dans les Caraïbes, sauf que l’eau est glaciale. Les enfants eux se laissent tenter malgré tout.

Chili 2013-10-16 042

A mesure que nous avançons, le désert se transforme, se “verdit”. Les cactus se font plus  abondant par endroit.

Chili 2013-10-17 005

Chili 2013-10-17 002

Environ tous les 5-7 ans, lorsque le courant marin El Nino fait des siennes, il tombe plus de pluie et des centaines de graines prennent vie. De septembre à octobre le spectacle magique du desierto florido peut alors survenir. Mais il n’a pas lieu cette année.

Chili 2013-10-17 016

Chili 2013-10-17 009

A l’approche de Huasco, une bande de verdure se détache de l’horizon. La rivière Huasco fraye son chemin jusqu’à la mer et permet l’agriculture. Nous sommes ici en présence d’oliveraies. Quel changement!

Ayant emprunté par mégarde une allée étroite où il est difficile de se retourner, nous avons la chance de croiser un homme qui après nous avoir ouvert la porte de son entrée pour faciliter notre manœuvre, nous offre un gros sac d’olives.

Chili 2013-10-17 018 Chili 2013-10-17 024

Le phare de Huasco et la playa Grande.

Chili 2013-10-17 031

Chili 2013-10-17 030

Chili 2013-10-17 034

Nous sommes actuellement tout près de La Serena, à Los Hornos.

Chili 2013-10-19 025

Chili 2013-10-19 031Chili 2013-10-19 028Chili 2013-10-19 032Chili 2013-10-19 061

Très bientôt, la grande région désertique sera dernière nous. Nous entrons dans une zone de transition qui nous conduira vers des lieux de plus en plus verdoyants.

Nos appréhensions initiales se sont rapidement estompées et nous profitons de ce qui s’offre à nous: des lieux naturels invitants, une grande facilité de déplacements, des espaces pour le camping innombrables et des points de ravitaillement réguliers.

Chili 2013-10-19 011Chili 2013-10-19 005Chili 2013-10-19 022Chili 2013-10-19 004

Peut-être que l’esprit d’aventure est moins nécessaire pour parcourir le Chili mais le pays offre en échange beaucoup d’espace pour apprécier son environnement magnifique.

Cet article, publié dans 2013-2015, Chili, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Nord Chili: puro desierto

  1. frangine_lyne dit :

    Wow! On continue toujours de vous lire et de voyager avec vous.
    xxx

  2. Oh le Camanchaca merci pour avoir trouvé son nom….!!!
    Bonne route à vous 4

  3. MIchy dit :

    en te lisant , que de souvenirs me revienne , on a l’impression que nous l’avons fait il y a longtemps…
    On repart récupérer notre camper en Colombie et espérons passer le Panama
    Bon voyage
    Marie et Jean Yves

  4. Claire dit :

    Magnifique!! Bonne route !

  5. Isabelle dit :

    WOW!!!! toujours aussi magnifique et enrichissant
    C’est vraiment un plaisir de « voyager » avec vous et de vous savoir heureux
    Bonne route
    Isabelle
    xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s