Pause forcée ou leçon de patience au Chili

J’aurais bien aimé pouvoir vous entretenir de nos dernières découvertes comme je le fais habituellement, mais cette fois-ci mon calepin de notes est bien peu garni et ma carte photos presque vide. Nous sommes encore au garage! Voici quand même les dernières nouvelles et j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop…

Chili 2014-02-16 003

Lors de mon dernier billet, il y a de ça 3 semaines, nous attendions nos pièces avec impatience. Notre colis de pièces a bien fini par arriver, mais avec une semaine de retard sur ce que nous avions anticipé. Nos amis Bruno et Vally avaient obtenu leur pièce en un temps record (5 jours) et nous nous attendions au même traitement!

Toutefois, de notre côté, les délais de livraison se sont accumulés suite à divers facteurs, dont le passage de 2 weekends (rien ne bouge la fin de semaine) et le fait que le colis ait été livré dans la zone franche (moins de taxes – 7% au lieu de 30% – mais plus de bureaucratie). Alejandro, notre hôte et mécano a l’habitude de faire venir des pièces de l’extérieur et nous avait proposé cette option qui en bout de ligne s’est avérée plus fastidieuse.

Les autorités questionnées nous ont affirmés qu’un délai de 10-12 jours ouvrables est tout à fait normal pour dédouaner un colis en provenance de l’étranger. Les paquets transitent par Santiago pour y être inspectés avant d’être réacheminés à leur destination finale. Nous apprendrons aussi que Thomas (http://thebluetruck-e.blogspot.com/), un voyageur rencontré à Cusco et en panne à Puerto Montt, était lui aussi aux prises avec les douanes de Santiago pour une nouvelle transmission venant d’Allemagne…sa situation nous confortera dans la notre.

Durant cette période d’attente, il va s’en dire que nous visitons souvent la page de DHL pour s’informer du moindre mouvement de notre colis et notre numéro de tracking, nous le connaissons par cœur.

DHL

Un dimanche, alors que l’entrée est libre, nous visitons le Palacio Braun Menéndez, construit par un architecte français (Beaulier) en 1903.

Chili 2014-02-02 053

Cette superbe demeure de la famille Braun Menéndez témoigne de la richesse impressionnante tirée de l’exploitation de vastes estancias de moutons et de bovins en Patagonie. Le palais a été conservé dans son état d’origine, avec tous ses meubles, tapisseries et décorations.

Chili 2014-02-02 001 Chili 2014-02-02 006 Chili 2014-02-02 008Chili 2014-02-02 012

Chili 2014-02-02 030

Au sous-sol, nous avons également accès aux pièces où vivaient les domestiques.

Chili 2014-02-02 048

Chili 2014-02-02 050

Aussi, nous nous décidons finalement à cuisiner le fameux cordero Magállanico. Il s’agit en fait d’un incontournable lorsqu’on visite la région puisqu’elle s’en fait une spécialité, mais le coût élevé de l’agneau et l’impossibilité pour nous de le faire griller sur le feu avaient ralenti nos ardeurs. Grâce à Bruno des “Ptitscurieux” qui n’avait cessé d’en parler tant il avait apprécié le goût de cette viande, nous nous laissons tenter à notre tour!

Le mouton et l’agneau sont vendus dans tous les supermarchés et les boucheries. J’ai acheté un quart d’agneau et le boucher me l’a apprêté comme ceci:

Chili 2014-02-08 011

J’ai donc fait des côtelettes et un gigot cuits au four. C’était très bon!

Chili 2014-02-08 005

Chili 2014-02-08 006 Chili 2014-02-09 042

Une belle journée ensoleillée nous amène à marcher jusqu’au cimetière municipal Sara Braun, avec ses longues allées bordées de cyprès taillés, où reposent dans de splendides mausolées les familles pionnières de la région.

Chili 2014-02-09 001

Chili 2014-02-09 003

Chili 2014-02-09 007

A droite, le monument à l’Indiecito (indien inconnu). Sous ses pieds sont enterrés les derniers Onas et lui toucher le gros orteil gauche porterait bonheur.

Chili 2014-02-09 008Chili 2014-02-09 011

Un peu plus tard, le vent se lève et la progression se fait tête baissée pour éviter les poussières dans les yeux. Les feuilles et les sacs de plastiques virevoltent dans les rues.

Alejandro nous a raconté que lorsque les rafales sont au plus fort (170-200 km/h), des cordages sont installés près de la place centrale pour aider les piétons à se déplacer et empêcher qu’ils soient projetés devant les voitures!

Chili 2014-02-09 013

La plaza de Armas Muñoz Gamero que nous traversons, contournons, contemplons sous toutes ses coutures pendant notre période d’attente.

Chili 2014-02-09 017

Et enfin, nous récupérons la boîte de pièces qui nous est destinée!

Chili 2014-02-10 001

Mathieu a vite fait d’examiner son contenu et se met tout de suite à l’ouvrage. Le premier soir il termine d’installer les autres pièces également commandées (barres stabilisatrices, servofrein, silencieux, commutateur de frein et bougies de préchauffage).

Le lendemain il attaque la pièce maîtresse, c’est-à-dire le joint d’étanchéité. Durant l’attente, il avait bien révisé comment installer le joint de culasse et dans quel ordre resserrer les boulons et la couple de serrage. Tout se déroule très bien et deux jours plus tard, nous sommes prêts à mettre la clé dans le contact pour faire le test.

Chili 2014-02-10 003

Malheureusement, nous ne sommes pas au bout de nos peines…Le camion démarre mais rien n’a changé: l’épaisse fumée blanche et le cognement redoutable sont encore au rendez-vous.

Chili 2014-02-13 012

Lucho, le mécanicien qui travaille avec Alejandro tente quelques ajustements mais cela ne donne pas de résultats. Retour à la case départ. Ou presque. Une vague de déception nous envahit. Notre séjour à Punta Arenas n’est pas fini!

Dès le début, le côté droit du moteur avait été identifié comme suspect, en raison du bruit qui semblait bel et bien provenir de ce côté. Tous les mécaniciens rencontrés pointaient dans cette direction et puisque les injecteurs fonctionnaient bien, la tête a été enlevée. Mais maintenant que ce côté a été révisé de fond en comble et que notre Anguille est encore malade, nous n’avons pas vraiment le choix. Il faut de toute évidence investiguer le côté négligé.

Les 4 autres injecteurs sont retirés et envoyés pour vérification et nettoyage. Le verdict revient en fin d’après-midi: l’un d’entre eux ne fonctionne plus! Voilà le bobo. Pas plus compliqué que ça. Le moteur est testé sans l’injecteur fautif et l’Anguille retrouve son ronron habituel. Nous nous empressons de commander un nouvel injecteur des États-Unis car ils ne sont pas disponibles ici.

Chili 2014-02-13 014

Pour cette deuxième expérience, nous savons un peu plus à quoi nous attendre en terme de délai de livraison et envisageons finalement cette nouvelle période d’attente avec optimisme, surtout que cette fois-ci, contrairement à la première fois, nous avons la quasi certitude que notre problème sera résolu puisque nous avons pu en faire la preuve.

Mathieu se trouve de nouveaux petits projets de réparation et d’entretien sur le campeur et donne aussi un coup de main dans l’atelier. L’ambiance “garage” est loin de lui déplaire. Au contraire. Il a tous les outils dont il besoin à sa disposition et le fait de pouvoir bizouner (expression bien québécoise!), lui permet de demeurer actif et de se sentir utile. C’est important pour un homme ça! Par ailleurs, le rythme de travail à Punta Arenas nous parait plutôt convivial. Les gens travaillent de longues heures (9hres à 13hres et 15hres à 20hres) mais sont détendus.

Alors que nous sommes retombés temporairement dans un mode de vie plus “traditionnel”, avec le père à l’extérieur et la mère au foyer, les enfants et moi nous nous occupons de différentes manières et nous apprécions cette période de sédentarité pour ce quelle est.

Chili 2014-02-13 001

En regardant le temps qui passe et ce que nous faisons (en toute honnête, bien peu), je m’efforce de ne pas me culpabiliser du fait de ne pas tenter de réaliser des activités originales ou grandioses avec les enfants, même si nous sommes au Chili. J’essaie plutôt d’adapter notre quotidien aux exigences de la situation.

Ainsi, toutes activités, que ce soit les miennes ou celles des enfants, sont jugées valables! Et la formule semble bien fonctionner puisque personne ne se plaint et l’humeur de la maisonnée est étonnamment joyeuse et agréable.

L’accès internet a permis aux enfants de télécharger de nouveaux jeux sur leur Ipod et par moments, c’est Mathieu et moi qui y jouons. Les enfants adorent nous voir faire! Philippe a même pris soin de me créer un dossier personnalisé pour faciliter ma navigation, avec des jeux susceptibles de me plaire.

Chili 2014-02-21 003

Quoi de plus pertinent que de lire le classique livre de voyage de Bruce Chatwin, In Patagonia, durant cette période de latence?

Chili 2014-02-21 009

La semaine dernière nous avons eu la chance de rencontrer une fenêtre de 4-5 jours consécutifs de beau temps (16, voire 17 degrés) et c’était très agréable. La ville nous semblait plus vivante. Sinon, les moments passés à l’extérieur sont souvent de courte durée car le vent et le froid rendent les sorties sans buts moins motivantes.

Chili 2014-02-13 008

La veille de l’anniversaire de Philippe nous nous rendons au cinéma. Il choisit lui-même son cadeau avec les sous offerts par grand-papa et grand-maman. Le dernier jour de nos 9 ans, ça se fête!

Chili 2014-02-19 007

Chili 2014-02-19 010

Chili 2014-02-19 016

Le lendemain, 20 février, notre cadet atteint le cap des 10 ans! Malgré que nous ne soyons pas dans un lieu très festif, il passe une belle journée d’anniversaire. Les évènements se mettent en place naturellement pour lui offrir de bons moments tout au long de la journée!

En matinée, un peu de Skype avec la famille et des cousins qu’il n’avait pas vus depuis très longtemps. Une belle surprise!

Chili 2014-02-20 003Chili 2014-02-20 006

Nous lui préparons les menus de son choix et lui offrons des bonbons et de petits cadeaux.

Chili 2014-02-20 022

Et au moment de la once, ou l’heure du thé que l’on prend traditionnellement en fin d’après-midi au Chili, nous partageons le gâteau d’anniversaire avec Alejandro et sa vieille maman de 90 ans qui habite avec lui.

La table est déjà bien garnie à notre arrivée et en plus du gâteau, nous nous délectons de nombreuses pâtisseries. Par ailleurs, la maman d’Alejandro a la délicatesse d’offrir un présent à Philippe, qui est ravi de cette attention.

Chili 2014-02-20 029

Chili 2014-02-20 032

Bonne fête mon Filou!

Chili 2014-02-20 033

Chili 2014-02-20 034

La prochaine fois que nous aurons rendez-vous, ce sera pour la suite de nos aventures nomades, j’en suis certaine!

Barbouillage avec le laser de Phil

P.S.: je viens tout juste de voir que notre colis n’est pas rentré à Santiago hier tel que prévu. L’avion n’a pas décollé en raison d’une mauvaise météo et demain, c’est le weekend. Eh bien, faudra tout simplement patienter quelques jours de plus…! Cher DHL!

Cet article, publié dans 2013-2015, Chili, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Pause forcée ou leçon de patience au Chili

  1. AL. dit :

    Peut-être que certains lecteurs diront que j’ai un  »parti pris  », vu que tu es ma fille, mais quel beau blogue !!!
    Tu as réussi à nous décrire, en mots et en images, cette  » pause forcée ou cette leçon de patience  » de votre séjour au Chili…
    Lire ton billet, c’est aussi pour nous apprendre à avoir cette attitude positive dans chacune de nos vies…
    Tes photos décrivent ce bien-être en famille, et, aussi avec les autres…
    Tout comme vous, j’apprécie beaucoup l’accueil qu’Alejandro a eu à votre égard, et je lui dis : muchas gratias…

  2. Serge Lafreniere dit :

    Salut a vous, ce n’est sûrement pas évident ce qui vous arrives mais au moins vous semblez être en sécurité et bien entouré.Pour ce qui est du problème je croyais que tout les injecteur avais été vérifier,de toute façon ce que tu as fais aurais eu des conséquence pour plus tard au moins c’est un problème de règle..Lorsque tu auras finie tu auras eu un cour forcé duDIESEL101.. J’espère que tout vas aller pour le mieux et bonne fête a ton ti pit moi c’était le 19 = 65 ans virage que ça vas vite.Merci de nous donné des nouvelles et bonne chance dans votre continuité..

  3. Clodio dit :

     » Better late than never  ». Vous êtes entre bonne main … et vous le méritez bien … ma croyance en Aldéo, Olida, Irène et monsieur Jules y est pour quelque chose … Mon Petit Jésus et moi on se parle et on se rend des petits services … Bravo Pour cette leçon de vie, vous avez plus de facilité à apprendre que j’en aurais eu.
    Merci à la maman et au papa de mes  » 2 fatiquants  » la fusion Pas -Mat nous comble de fierté, je parle au nom de Al, Den, Ag et évidemment de Clodio

  4. Effectivement un gros merci à Alejandro!!!
    Méchante aventure ce qui est dur dans une situation comme ça, c’est sûrement d’être dépendant des pièces, être dans l’attente quand on est habitué d’être libre de notre temps même si parfois on fait rien de plus….
    Bonne chance!!!

  5. Bon anniversaire phil (numéro 2 car je reste le numero Uno 🙂 )
    On pense a vous … notre dernier episode Dhl et le fameux tracking c’etait entre san jose de chiquito et Samaipata … remember !
    Grosses bises
    Les 4 grains au costa rica

  6. Salut !

    Ah ! Les problèmes mécaniques sur la route… On sait ce que c’est et, comme vous, il faut les prendre avec patience… Sinon on devient fou !

    On a explosé la pompe à huile de la 205 dans la montagne en descendant dans la jungle en Equateur (environ une semaine après vous avoir rencontré). Pas de pièces de rechange sur place… On a du souder 🙂

    Et plus récemment, à Puerto Maldonado dans la forêt amazonienne péruvienne l’embrayage a pété… Patience, apprentissage mécanique, beaucoup d’heures les mains dans le cambouis, la visite inespérée d’un ami de France qui a pu nous amener un embrayage neuf, encore de bonnes heures de remontage… Et la joie de pouvoir reprendre la route ! Depuis cet épisode en juillet on a fait 4000 kilomètres !!!

    Là on est en Bolivie depuis début août, demain c’est le Salar d’Uyuni !
    Après direction l’Argentine !
    Alors d’après les nouvelles vous seriez chez Eric et Axelle à Misiones??? Que le monde est petit !!! Nous on devrait y aller courant octobre…
    Vous allez où après? Paraguay? Brésil?

    Gros bisous à toute la famille

    Tony et Belén

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s