Voyage hors du temps dans le Nord-Ouest Argentin

Tout d’abord une semaine qui s’étire à Salta et ensuite la Quebrada de Humahuaca et ses charmants villages: Purmamarca, Tilcara, Uquía, Humahuaca et Iruya. Par la suite, un saut à Tupiza en Bolivie pour renouveler nos visas et retour en Argentine près de Jujuy. Une boucle où le rythme de vie, les traditions et les couleurs nous transportent dans une autre dimension.

Argentine 2014-05-22 025

Nous passons plus d’une semaine à Salta, utilisant ce temps de pause pour effectuer la révision du véhicule (changement d’huile, entretien des batteries, rotation des pneus, lavage de l’unité, inspection générale etc…) la mise à jour du blogue et différentes tâches liées à la vie quotidienne. Ces activités seront entrecoupées de rencontres avec d’autres voyageurs qui vont et viennent au camping. D’ailleurs, la plupart des équipages en escale à Salta ont besoin ou l’intention de faire quelques réparations à leur véhicule puisque les services disponibles y sont nombreux.

Parmi nos différentes rencontres, Daniel et Catherine un jeune couple d’Allemands en voyage autour du monde dont une partie de l’itinéraire se fait à bord d’une petite van aménagée qu’ils comptent revendre avant de poursuivre vers l’Asie. A l’image de ce couple dynamique, les Allemands nous font toujours une forte impression avec leur anglais impeccable, leur détermination et leur rigueur.

Mélanie et Werner de Suisse, qui ont eu un accident avec un camion et qui sont en attente du verdict de l’assureur, à savoir si oui et comment ils pourraient faire réparer leur véhicule en Argentine…

Argentine 2014-05-20 004

Anne-Marie et Gabriel, début soixantaine à peine les pieds sortis du bureau et anxieux de se lancer dans leur nouvelle vie de retraités. Ils ont débuté leur périple depuis 7 mois et projettent de rejoindre le Canada d’ici deux ans. Ils habitent Carcassonne et leur accent du sud est délectable.

Argentine 2014-05-20 001

Greet, Ralf et Jazie de Belgique. Des journalistes en voyage pour un an en Amérique du Sud réalisant des reportages sur l’impact de l’exploitation des ressources naturelles sur les communautés (extractivisme), notamment sur l’exploitation minière au Chili. Jazie leur garçon de 13 ans viendra partager quelques moments de jeux avec les enfants.

Argentine 2014-05-20 006

Nous retrouverons aussi une famille suisse/espagnole venue passer une année en Argentine avec leurs deux enfants de 8 et 13 ans. Après 6 mois à Buenos Aires ils ont acheté voiture et tente afin de visiter le reste du pays. Nous les avions vu à Puerto Madryn au mois de mars.

Finalement, nous croisons brièvement la famille 5M de France qui voyage selon une formule particulièrement ingénieuse : co-propriétaires d’un restaurant et d’un camping-car avec d’autres membres de leur parenté, cette famille voyage un an sur deux, alternant entre période de travail et de voyage avec l’autre famille partenaire! Ils en sont à leur deuxième passage aux Amériques.

La vie au camping de Salta c’est aussi cohabiter avec une meute de chiens et connaitre des nuitées mouvementées lorsque la discothèque du quartier fait entendre ses rythmes latino jusqu’à 6 heures du matin!

Argentine 2014-05-20 003

Salta est une ville très vivante et sympathique. Une activité constante y règne et elle se découvre très bien à pieds. Toutefois, notre exploration de la ville ne sera que très succincte et nous n’y ferons que de brèves incursions pratiques, passant plus de temps au camping que dans ses rues stimulantes, ses musées ou ses cafés.

Argentine 2014-05-19 007

Argentine 2014-05-19 008 Argentine 2014-05-19 014

Churros à déguster dans une rue à proximité du Mercado Municipal.

Argentine 2014-05-19 018

Petite razzia de musique et de films à l’un des kiosques du marché…si jamais on y faisait de belles découvertes?

Argentine 2014-05-19 024Argentine 2014-05-19 026

Repas du midi copieux et abordable dans une ambiance très animée au milieu des étalages de boucherie.

Argentine 2014-05-19 036Argentine 2014-05-19 027

Au départ de Salta nous suivons la route du chemin de fer emprunté par le Tren a las Nubes dans la Quebrada del Toro.

Ce trajet ferroviaire de 570 km, réputé comme l’un des plus beaux d’Amérique du Sud, part de Salta pour rejoindre la frontière du Chili. Le tracé compte 21 tunnels, 13 viaducs, 31 ponts, 2 boucles et 2 zigzags.

Argentine 2014-05-20 007

Chemin faisant, nous devons nous arrêter en bordure de route pour solidifier l’attache de notre échappement… Je donne l’appareil photo à Christophe afin de l’occuper durant cette pause car il a parfois tendance à devenir involontairement nuisible lors de ce genre d’opérations délicates…

Argentine 2014-05-20 010 Argentine 2014-05-20 029

Argentine 2014-05-20 012Argentine 2014-05-20 028

Argentine 2014-05-20 021

Argentine 2014-05-20 039

La ville minière de San Antonio de Los Cobres nous semble sans intérêt et faisons fi de notre intention initiale de nous y poser pour la nuit AVANT d’atteindre une altitude inconfortable…

Nous roulons donc les 20 kilomètres qui nous séparent du spectaculaire viaduc La Polvorilla (4220m) afin d’y passer l’une de nos pires nuits depuis fort longtemps.

N’ayant pas respecté la règle connue du changement d’altitude par pallier en haut de 3000 mètres, nous en payons tous le prix et la venue du matin arrive comme une délivrance en nous permettant de reprendre notre route.

Argentine 2014-05-20 169

Argentine 2014-05-20 133

Nous poursuivons via la route 40 qui passe sous le viaduc et nous amène à travers un décor superbe qui nous rappelle la première partie du trajet vers le sud Lipez en Bolivie.

Argentine 2014-05-20 172

Argentine 2014-05-20 178

Dans cette puna au ciel d’un bleu pur les nuages portent les couleurs de l’arc-en-ciel.

Argentine 2014-05-20 180

L’âne, cet animal si rustique, a bien sa place dans ce décor dépouillé. Nous en voyons beaucoup sur les chemins et leurs ornements de couleur sur l’oreille laissent croire qu’ils appartiennent à des paysans du coin.

Argentine 2014-05-20 188

Dans les environs de Huancar, un peu avant l’intersection avec la route 52, un petit village construit au milieu de plaines d’altitudes.

Argentine 2014-05-20 201

La mignonne église de Susques

Argentine 2014-05-20 202

et son rudimentaire poste d’essence.

Argentine 2014-05-20 208

Les Salinas Grandes n’ont rien à voir avec le salar d’Uyuni mais il est tout de même amusant de marcher sur ce désert de sel blanc.

Argentine 2014-05-20 219

Argentine 2014-05-20 243Argentine 2014-05-20 245

Argentine 2014-05-20 248

L’impressionnante Cuesta de Lipán (4 200 mètres) qui nous amène vers la Quebrada de Humahuaca, une vaste gorge aux couleurs vivides et aux villages invitants.

Argentine 2014-05-20 263

Purmamarca et sa montagne aux sept couleurs est le premier de ces villages pittoresques que nous visitons. Nous y retrouvons Anne-Marie et Gabriel précédemment rencontrés à Salta.

Argentine 2014-05-22 014

Argentine 2014-05-22 022

Le village ne possède que quelques rues et il est facile d’en faire le tour.

Argentine 2014-05-22 026

En face de l’église, des étalages attrayants.

Depuis l’Équateur, la même marchandise nous est toutefois présentée…à moins de bien s’y connaître, il s’avère difficile de trouver des articles réellement locaux sauf s’y on se rend dans les coopératives artisanales ou au domicile des confectionneurs. La plupart de ces produits sont fabriqués en Chine ou en Bolivie.

Argentine 2014-05-22 028

Argentine 2014-05-22 032

Est-ce un hasard ou le signe que nos désirs inavoués ne sont jamais enfouis très profondément si, au détour d’une rue, une vitrine particulière attire mon regard?

Dans cette boutique pour dames, les vêtements ont une allure distinctive. Exactement ce que je cherche n’est-ce pas pour remplacer mon vieux polar gris qui a bien une quinzaine d’années? Une fois à l’intérieur, je n’ai pas à réfléchir car on cherche pour moi la veste qui conviendrait le mieux à ma silhouette.

Je me surprends à jouer le jeu avec plaisir et sans jamais discuter de prix. A quoi bon tenter d’expliquer mon (absence de) style et mon mode de vie à cette professionnelle de la mode?

Après quelques essais, je trouve une veste dans laquelle je me sens belle. Il s’agit bien sur d’un modèle que je n’aurais jamais envisagé (genre de cape) mais qui, grâce à sa coupe et à la qualité de son tissage, tombe parfaitement. Nettoyage à sec pour l’entretien et allure de ville : quoi de plus approprié dans les circonstances!

Comment puis-je être aussi paradoxale? Même chez-nous je trouverais ce manteau-cape un tantinet extravagant et c’est bien sûr sans en mentionner le prix!

Mon petit polar pluché et aminci, s’il a tenu jusqu’ici, c’est qu’il peut encore jouer son rôle jusqu’à la fin du voyage… Sinon je pourrai toujours me procurer l’une de ces vestes colorées avec des motifs de lamas que l’on voit partout!

Argentine 2014-05-22 035

En après-midi nous bravons le froid et le temps maussade et escaladons la colline en face du village afin d’admirer les couleurs des montagnes.

Argentine 2014-05-22 056

Nous passons une exquise dernière soirée avec Gabriel et Anne-Marie avant que nos chemins se séparent, à discuter musique et films. Ils partagent généreusement avec notre famille gourmande une part de leur réserve de pâté de cou de canard et de confit. Nous nous sentons privilégiés!

Argentine 2014-05-22 096Argentine 2014-05-22 106

A quelques kilomètres à peine au nord de Purmamarca, La Posta de Hornillos, lieu historique et siège de nombreuses batailles.

Argentine 2014-05-23 003

Le cimetière de Maimará avec en arrière-plan des rochers multicolores surnommés la palette de l’artiste.

Argentine 2014-05-23 014

Le village de Tilcara possède une ambiance intéressante mais le front froid se poursuit et il faut se motiver pour sortir et déambuler dans les rues.

Argentine 2014-05-23 021

Comme d’habitude, l’horaire Argentin est décalé avec le nôtre et il n’y a que très peu d’établissements ouverts pour le repas du midi, à part peut-être Pizza El Gordo qui nous réserve un accueil bourru mais au final sympathique, même si la pizza y est médiocre.  A l’écran, un vieil épisode de Zorro, traduit en castellano. Aussi, d’autres clients de passage qui nous permettent de beaux moments d’observation.

Argentine 2014-05-23 019

Le soir on utilise l’un de petits BBQ portatifs du camping avec grille mobile pour se faire cuire un bon petit poulet rôti, ce qui nous motive à rester dehors un peu plus longtemps.

A titre de Canadiens nous avons franchement honte de notre tolérance au froid qui semble s’amenuiser avec le temps. Nous voilà incapables de trouver plaisir aux activités extérieures et il ne fait même pas en bas de zéro! A côté de nous un cycliste qui vit sous la tente…et nos amis belges qui n’ont pas de chauffage ni aire de cuisson ou sanitaire à l’intérieur…

Nous ne sommes pas de vrais campeurs. Notre véhicule est si confortable que nous trouvons difficile de le quitter et de vivre la vraie vie de plein air. Rien ne nous y oblige, certes, mais ceci est loin de mes idéaux du départ!

Argentine 2014-05-23 026

L’intérieur de l’église d’Uquía présente des peintures fascinantes d’anges armés et en tenues de combat (ángeles arcabuceros).

Argentine 2014-05-24 004

Nous rejoignons Humahuaca à l’heure de la bénédiction quotidienne, réalisée par une figure mécanique de San Francisco Solano, et qui attire les touristes à la plaza.

Argentine 2014-05-24 022

Le marché de Humahuaca s’étend le long de l’ancien chemin de fer. Tout comme nous l’avions remarqué en Bolivie, les étalages de vêtements américains, usagés pour la plupart sont nombreux. Aussi, les femmes qui tiennent les kiosques du marché de fruits et de légumes préfèrent ne pas être photographiées.

Argentine 2014-05-24 038

Celles-ci ont dit “oui” après que je leur aie demandé l’autorisation et acheté une paire de bas en laine de lama.

Argentine 2014-05-24 051

Depuis que nous sommes dans le Nord-Ouest Argentin nous fréquentons souvent les petits comedores pour le dîner car les empenadas de la région sont excellents!

Argentine 2014-05-24 042

Argentine 2014-05-24 045

Comme c’est souvent le cas, le poste télé est allumé. On assiste aujourd’hui à un rodéo gaucho en provenance de la région de Buenos Aires. Ces petits moments nous offrent à chaque fois une belle tranche de vie parmi les locaux. C’est bien agréable de pouvoir se permettre ces petits plaisirs qui ajoutent beaucoup à notre expérience du pays.

Argentine 2014-05-24 047

Argentine 2014-05-24 048

Argentine 2014-05-24 065

Argentine 2014-05-24 070

Argentine 2014-05-24 071

Une route de ripio finalement pas si mauvaise nous amène jusqu’au village d’ Iruya.

Argentine 2014-05-25 003

Les paysages valent le coût et le temps de route requis pour atteindre ce village reculé.

Argentine 2014-05-25 008

Argentine 2014-05-25 013

A l’arrivée, nous mettons un petit moment pour dénicher un endroit pour passer la nuit. L’accès au cœur du village, avec ses rues pentues et étroites est impensable pour notre véhicule.

Argentine 2014-05-25 019

Argentine 2014-05-25 016

Le village est séparé par la rivière et la circulation entre ces deux pôles n’est pas aisé, sauf s’y on est à pied : on emprunte le pont suspendu.

Argentine 2014-05-25 022

Dans ce village aux allures andines, le temps semble s’être arrêté et le mode de vie diamétralement opposé au nôtre.

Argentine 2014-05-25 030

Argentine 2014-05-25 039

Argentine 2014-05-25 046

Argentine 2014-05-25 048

Les enfants réussissent à se joindre à une partie de ballon après avoir patiemment observés et respectés les règles sociales.

Argentine 2014-05-25 053

A partir d’Iruya nous effectuons une randonnée vers le village de San Isidro, situé à 8 kilomètres en amont de la rivière.

Argentine 2014-05-26 003

Argentine 2014-05-26 007

Un des chiens du village nous accompagnera durant toute la randonnée, au grand désespoir de Christophe qui l’aura comme compagnon fidèle puisque c’est lui qui marche le plus vite!

Argentine 2014-05-26 009

La plupart de la randonnée se déroule dans le lit de la rivière.

Argentine 2014-05-26 010

Argentine 2014-05-26 015

Bien que le village soit désert, nous recevons un accueil chaleureux dans un petit comedor d’une des allées.

Argentine 2014-05-26 026

Les quelques 300 habitants de ce village travaillent aux champs durant la journée et ceci explique pourquoi nous ne verrons quasi personne au milieu de la journée, à part un petit groupe d’enfants revenant de l’école…

Argentine 2014-05-26 028

Argentine 2014-05-26 033

et cette mule qui fouille dans un sac de déchets oublié dans une cour intérieure.

Argentine 2014-05-26 034

Argentine 2014-05-26 035

Dans ces petits villages retirés le silence environnant est remarquable et tellement agréable à écouter.

Argentine 2014-05-26 038

Le village de San Isidro ainsi que d’autres des environs sont difficilement accessibles car les routes se résument à des pistes de rivière qui deviennent rapidement impraticables en saison des pluies.

Argentine 2014-05-26 039

Pour le chemin du retour nous empruntons le sentier qui surplombe la rivière, jusqu’à mi-course environ. Une belle façon de varier l’itinéraire et d’avoir des vues imprenables sur ce magnifique coin du pays.

Argentine 2014-05-26 046Argentine 2014-05-26 052

Argentine 2014-05-26 054

Argentine 2014-05-26 063

Au retour de cette belle randonnée, relativement exigeante en première partie en raison de sa pente ascendante, Christophe m’indique par ses exercices d’assouplissements qu’il souhaite passer par le village pour une autre partie de soccer.

Argentine 2014-05-26 066

Contrairement à nous, les enfants n’écoutent que leur cœur et trouvent encore l’énergie pour s’amuser pendant des heures.

Argentine 2014-05-26 068

Nous voici dans le village de Yavi, à seulement 15 kilomètres de la ville frontière La Quiaca.

Ici aussi la vie nous semble aussi irréelle qu’un décor de Walt Disney.

Argentine 2014-05-27 007

Dans les rues et devant l’église de San Francisco, le temps semble figé.

Argentine 2014-05-27 010

Au camping municipal, nous sommes gentiment interpelés par une famille boliviano-argentine qui nous offre une belle assiette garnie. On y détecte un mélange des deux cultures: le chorizo et la costilla argentine mais aussi les pommes de terre et la salsa bolivienne…La famille est en pique-nique pour célébrer la journée de la Fête des mères Bolivienne dont la dame est originaire. L’homme est né en Argentine de parents boliviens.

Ils vivent à La Quiaca mais travaillent à Villazon du côté bolivien puisque l’économie y est favorable. Ils traversent donc librement la frontière tous les matins.

Au cours de la conversation l’animosité qui existe entre les Boliviens et les Argentins se fait sentir… Cette thématique de rivalité entre pays voisins revient constamment dans les échanges que nous avons avec les habitants des villes frontières plus particulièrement! Avec un peu de recul il devient plus facile de faire la part des choses et d’écouter l’opinion de chacun.

Argentine 2014-05-27 015

Argentine 2014-05-27 023

Il faut en quelques sorte être destinés à passer une mauvaise nuit lorsque dans pareil village une voiture décide de se stationner en face de la votre en pleine nuit afin d’y faire un vacarme musical vibrant et ainsi permettre à l’une de ses occupantes de danser…dans la rue. Mais oui, j’oubliais nous somme encore en Argentine…!

Argentine 2014-05-27 029

Argentine 2014-05-27 032

Nous traversons maintenant du côté Bolivien pendant quelques jours afin de renouveler notre visa touristique, valable pour 90 jours.

Bien que pas compliqué, ce passage de frontière sera l’un des plus long à ce jour puisque l’une de nos allées et venues en Argentine, bien que notée aux passeports, n’avaient pas été informatisée par l’agent frontalier…

Bolivie 2014-05-28 002

Après ce délai nous voici de retour en Bolivie! Les couleurs, le chaos et la rusticité bolivienne nous font sentir de « vrais » voyageurs à nouveau!

Pour le dîner, nous nous arrêtons à Mojo dans une cour d’école et les enfants sont rapidement invités à jouer au foot dans la cour intérieure. Ensuite des professeurs viennent visiter notre maison roulante. Peu de temps après un groupe de jeunes se présente à nos portes.

Sentant à la fois leur timidité et leur curiosité, j’étale ma carte de Bolivie et leur donne quelques renseignements sur notre périple et leur raconte ce que nous avons retenu de leur magnifique pays. Malgré leur silence, leurs regards fuyants et leur chuchotement, ils sont interpelés. Quelques questions finissent par fuser. Ils ont 17-18 ans et n’ont guère eu l’opportunité d’aller plus loin que Tupiza, à moins de 70 km de là.

Argentine 2014-05-28 001

Ces jeunes qui se préparent à des études supérieures devront quitter leur village pour aller étudier à Tarija. Pourront-ils tous réaliser leur rêve de devenir infirmière, ingénieur agronome, avocat, administrateur? Je leur souhaite de tout cœur et j’espère que ce genre d’échange est positif pour eux, car de mon côté je réalise après de telles rencontres à quel point notre voyage peut sembler absurde.

Argentine 2014-05-28 005

A Tupiza nous dénichons un bivouac de ville près d’un petit parc qui, de jour, met plusieurs tables de billards à disposition des citoyens. Les enfants en profiteront largement.

Argentine 2014-05-28 008

Argentine 2014-05-28 009

Tupiza ne possède pas de charme particulier mais est une ville à taille humaine très agréable. Nous déambulons dans ses différents recoins marchants et visitons le cordonnier pour une petite réparation.

Argentine 2014-05-29 002

Argentine 2014-05-29 003

La deuxième journée, j’intercepte spontanément un camping-car qui circule autour de la plaza. Nous ferons ainsi l’agréable rencontre d’une famille de la région de Nantes qui voyage avec ses trois enfants. Nous aurons aussi la chance de rencontrer un autre couple, des Allemands, sur la route des Amériques depuis plus de deux avec un magnifique projet artistique qui guide leur itinéraire. (Mariana et Michael- Panamericanarte)

 

Argentine 2014-05-30 003

Argentine 2014-05-30 005

Elles sont rares les familles avec des jeunes de l’âge des nôtres… les enfants passeront deux belles soirées ensemble.

Argentine 2014-05-30 008

Argentine 2014-05-30 015

Tous les soirs devant notre camping-car, une banda vient faire sa répétition en vue de la venue du président Morales à l’occasion de l’anniversaire de la ville. Et à 21:30 tout est terminé et pas de surprise durant la nuit.

Argentine 2014-05-30 017

Notre retour en Argentine par la même frontière se fait sans souci et nous passons la nuit à Tilcara pour une autre soirée BBQ et cette fois-ci il fait un peu moins froid!

Le lendemain, escale aux Termas de Reyes, avant San Salvador de Jujuy. La végétation a changé dramatiquement!

Bolivie 2014-06-01 001

Argentine 2014-06-02 002

Notre boucle se termine à Jujuy où nous passons en ville pour échanger quelques dollars. Mathieu surprend Christophe en lui offrant une nouvelle planche de skate!

Argentine 2014-06-02 004Argentine 2014-06-02 010

C’est à partir du camping municipal d’El Carmen, au sud de Jujuy, que je rédige ces mots. Cela nous aura pris du temps à l’articuler clairement, mais comme nous venons d’en informer nos familles, il est fort probable que nous ne serons pas de retour au mois d’août comme nous l’avions vaguement planifié à même époque l’an dernier.

2014-06-04 012

2014-06-03 002

Bien que notre voyage s’achève et que nous nous sentons comblés par tout ce que nous avons expérimenté jusqu’à maintenant, nous ne sommes pas encore pressés de rentrer… Nous aimerions compléter notre tournée des Amériques par la visite du Paraguay et peut-être celle du Brésil, ce qui demandera quelques mois supplémentaires de vadrouille. Par conséquent, afin d’éviter tous problèmes aux frontières, nous devons faire renouveler nos passeports qui sont maintenant à moins de 6 mois de leur échéance, en passant par l’ambassade canadienne de la Capitale. Je viens donc d’élaborer un itinéraire qui nous mènera vers Buenos Aires.

2014-06-04 002

Préparer la fin du voyage/le retour au bercail est une étape critique et tous les équipages rencontrés qui voyaient leur date de retour approcher avaient perdu leur esprit d’aventure ou modifiaient leur rythme de progression…Pour ces raisons, nous choisissons délibérément de nous mettre la tête dans le sable en ne fixant pas une date de retour pour l’instant et en n’entamant pas de démarches concrètes pour la vente de notre Anguille.

2014-06-04 008

Voyager hors du temps, comme nous l’avons vécu tout particulièrement dans le Nord-Ouest Argentin, mais aussi depuis que nous sommes sur la route procure une sensation indescriptible et rend tout possible. Voyager hors du temps modifie nos repères et le passage du temps, tel que nous le mesurons par nos calendriers, devient tout à coup très relatif…

Publicités
Cet article, publié dans 2013-2015, Argentine, Bolivie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Voyage hors du temps dans le Nord-Ouest Argentin

  1. Den dit :

    Toutes ces belles rencontres avec d’autres voyageurs laisseront une marque profonde et indescriptible dans vos vies.
    Vous reviendrez, quand vous serez prêts, avec tous ces magnifiques souvenirs, le cœur comblé par cette aventure extraordinaire.
    Profitez- en au max………. pour nous!
    Bisous Den

  2. AL dit :

    Chère Pascale,
    Ton blogue est toujours extraordinaire !!!…
    Continuez à voyager hors du temps , l’avenir est rempli de surprises…
    Hasta Pronto.

  3. Serge Lafreniere dit :

    Bonjours a vous quatres toujours plaisant de vous suivre,je vous trouve chanceux de pouvoir vivre ces beaux moment et je trouve ce dernier blogue très coloré et je sens la fin de c’est épisode toujours aussi merveilleuse a chaque fois.Ont vous souhaite Rachel et moi une belle continuation et j’en prendrai encore et encore. Merci pour ce partage…

  4. Andréanne et Rémi dit :

    Bonne planification de retour, on demande un rappel pour une photo de toi Pascale avec la merveilleuse cape… hihihi

    Nous aussi, il ne nous reste plus que 20 jours à Vancouver… 😦

  5. Claude dit :

    Devant de tels décors, comment arriver à fixer une  »date limite  », nous vous comprenons sincèrement. Profitez-en car il est préférable d’avoir s’il y a lieu un regret d’avoir passé quelques jours de plus que d’avoir envie de le réaliser plus tard. Les derniers mois seront peut-être ceux qui vous inciteront a y retourner ou à revivre quelque chose de différent dans un futur qui vous sera encore moins facile à définir, à choisir au fur et à mesure de votre vieillissement ….ce qui arrivera bien assez vite. On ne façonne pas le bonheur avec des  » J’aurais donc dû  ». Aussi il ne faudrait pas oublier qu’un peu plus de temps rentabiliserait le skate à mon amour ( ultra f. )

  6. salut,,juste a regarder je suis essouffler,,,MOI JE VEUT VOUS ÉPATER ,,CAR JE VAIS ALLER CAMPER A ST-NARCISSE,,SECTEUR MURPHY,,,oké lala ,,hhhiihoo,,je vous,aime,bonne route

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s