Rio la merveilleuse

C’est Denise, ma mère, qui m’a suggéré ce titre pour le billet. Même s’il n’englobe pas l’ensemble du trajet que nous avons fait ensemble (Sâo Paolo –Rio de Janeiro), il en décrit très bien l’esprit puisque c’est l’attrait de Rio qui a su convaincre mes parents de faire ce voyage au Brésil! C’est donc grâce à la Cidade Maravilhosa que nous avons été réunis pour vivre d’heureux moments en famille!

BrésilAD 2014-12-16 002

Après avoir passé la nuit dans le stationnement pour les camions de livraison de l’aéroport (notre véhicule était trop haut pour le stationnement régulier), nous sommes bien à l’heure -et un peu même avant- pour accueillir mes parents à l’aéroport international de Sáo Paolo. Nous sommes nerveux. Ça fait presque deux ans que nous ne nous sommes pas vus en chair et en os.

BrésilAD 2014-12-12 033

Alors que Philippe est aux premières loges pour tenter d’apercevoir l’arrivée de ses grands-parents, Christophe tient à capturer ce premier regard chargé de surprise et d’émotion au moment des retrouvailles.

BrésilAD 2014-12-12 035 BrésilAD 2014-12-12 038

Notre programme pour cette première journée est plutôt relax. Nous la passons à Salesópolis qui est situé entre São Paolo, la plus grande métropole d’Amérique du Sud -que nous avons choisi de ne pas visiter- et la côte. Ce petit village escarpé n’a pas d’attraits particuliers, ce qui nous permet de rattraper un peu le temps perdu et de faire le tour de la marchandise apportée gracieusement par mes parents.

Puisqu’il est toujours possible de se débrouiller localement, nous avions initialement pris la résolution de ne pas faire venir d’articles et de pièces des États-Unis mais nous avons finalement cédé à la tentation et notre liste a fini par s’allonger incroyablement. Mon père a multiplié les démarches pour satisfaire nos demandes jusqu’à la dernière minute (pompe à eau, barres stabilisatrices, carte mémoire, chargeur pour l’ordinateur, filtre à eau, accessoires de nettoyage pour la caméra, maillots de bain pour les enfants, documents importants, devises américaines…).

BrésilAD 2014-12-12 026

Même si nous avons quelques soucis à trouver la bonne adresse dans ce dédale de rues très abruptes, on arrive à bon port et mes parents seront très bien logés à cet hostel qui fait partie du réseau Hosteling International.

BrésilAD 2014-12-12 008BrésilAD 2014-12-12 015

Alors que les enfants préfèrent profiter des lieux en compagnie de leur grand-père, nous accompagnons ma mère pour une petite tournée du village. Les parapluies mis à la disposition des invités de l’hostel ne seront heureusement utiles que pour les premiers instants de cette première excursion.

Ma mère est friande de nouvelles découvertes. Malgré la fatigue de cette première longue journée de voyagement, elle est désireuse de bien profiter de tout. Contrairement à nous qui avons développé et affiné jusqu’à l’extrême certaines attitudes de nonchalance et d’oisiveté, Denise a su conserver son inclinaison pour l’efficacité et l’activité.

BrésilAD 2014-12-12 006

La prononciation d’une expression aussi simple que Bom apetite! n’est pas nécessairement facile à maitriser en portugais brésilien. Mon père qui avait débuté l’apprentissage du portugais de manière autodidacte il y a quelques années et qui a fait une révision avant de venir nous retrouver a lui aussi un choc lors de ses premières interactions avec les Brésiliens. Il parvient à poser ses questions sans problème mais il ne comprend pas toujours les réponses…

BrésilAD 2014-12-12 046

Après cette première journée de mise à niveau, nous débutons proprement dit notre voyage. Via la BR101, réputée pour être l’une des plus belles autoroutes du monde, nous découvrirons une section de la Costa Verde qui est parsemée de plages, d’iles et de villages coloniaux sur fond montagneux jusqu’à Rio de Janeiro.

BrésilAD 2014-12-13 031

Arrêt à l’un des miradors en chemin vers Ubatuba.

BrésilAD 2014-12-13 007BrésilAD 2014-12-13 008

Plus de 72 plages sont réparties dans ce secteur et le centre urbain se trouve à l’extrémité nord de la baie.

BrésilAD 2014-12-13 011

En dépit de la grisaille qui nous accompagne au cours de ces premiers jours, nous sortons pour aller explorer le petit centre animé de Ubatuba.

BrésilAD 2014-12-13 014

BrésilAD 2014-12-13 015

Je déniche un petit guide dédié à l’apprentissage de l’anglais pour les Portugais. Ce n’est pas l’idéal pour apprendre une nouvelle langue mais cela fera l’affaire pour trouver quelques mots utiles durant notre traversée du Brésil.

BrésilAD 2014-12-13 017

Puisque la venue de mes parents concordait avec le début des vacances brésiliennes et que notre itinéraire était populaire, nous avons opté pour des réservations de chambres à l’avance afin d’éviter la recherche une fois sur place. J’ai eu beau taquiner mon père et tenter de l’influencer vers des choix parfois un peu plus haut de gamme, il s’en est tenu à son plan de match. Mes parents ont donc eu la chance d’expérimenter l’ambiance des auberges de jeunesse pour la première fois de leur vie!

BrésilAD 2014-12-13 022BrésilAD 2014-12-13 027BrésilAD 2014-12-13 029

BrésilAD 2014-12-13 019

Eloignés du centre de Ubatuba, l’ambiance de cet hostel de la Praia Do Perequé Açú est nettement surf.

BrésilAD 2014-12-13 020 BrésilAD 2014-12-13 021

Nous faisons la rencontre d’un motocycliste canadien en tournée à travers les Amériques. C’est un plaisir de pouvoir discuter avec lui. Ce dernier est admiratif et envieux de notre situation familiale, puisqu’il rêve lui aussi de pouvoir voyager avec ses enfants.

BrésilAD 2014-12-13 041

Vers la  fin de l’après-midi des tentes s’ont montées sur la plage par des gens vêtus de blanc. On se demande de quoi il s’agit. 

BrésilAD 2014-12-13 035

BrésilAD 2014-12-13 045

BrésilAD 2014-12-13 043

Après consultation de mon guide voyage, je soupçonne que ce sont des cérémonies de Candomblé ou encore d’Umbanda, deux religions afro-brésiliennes dans lesquelles les fidèles vénèrent les orixás, des dieux qui représentent des formes bien précises et qui trouvent leurs origines dans les éléments du terroir africain et de la nature. Ces dieux ont la faculté d’habiter l’esprit et le corps des humains dans la possession ou la transe.

Au cours de la soirée, les différentes tentes semblent être le théâtre de cérémonies et de rites distincts. Sous l’une on célèbre un mariage et sous l’autre, des initiations tout probablement; les hommes sont d’un côté et les femmes de l’autre et s’adonnent à une suite de rituels et le rythme est lent.

BrésilAD 2014-12-13 054

BrésilAD 2014-12-13 061

Chaque groupe est identifié avec sa bannière, peut-être pour recruter de nouveaux adeptes?  Alors que nous assistons par hasard à ces cérémonies, il semble qu’elles fassent maintenant partie du circuit touristique, notamment dans la province de Bahia où le Candomblé est très présent.

BrésilAD 2014-12-13 070 BrésilAD 2014-12-13 063

Des chants, des danses, des protagonistes en transes avec un rythme qui évoluera toute la nuit, à seulement quelques mètres de notre véhicule. Tout ceci est extrêmement intriguant, marquant et dérangeant. Je resterai pendant plusieurs jours habitée par ces images.

BrésilAD 2014-12-13 065

Le lendemain matin le bord de mer a presque retrouvé son allure habituelle et le dernier groupe plie bagages.

BrésilAD 2014-12-13 079

BrésilAD 2014-12-13 081BrésilAD 2014-12-13 082

BrésilAD 2014-12-13 083

Philippe devant la grande porte, heureux d’aller chercher ses grands-parents pour le petit-déjeuner.

BrésilAD 2014-12-13 090

A part ce matin-là, les petits-déjeuner étaient toujours inclus dans le prix de la chambre. Pour le reste des repas, nous avons souvent préparé des mets sur le pouce dans le campeur et fréquenté à l’occasion de petits restos économiques.

BrésilAD 2014-12-13 096

Christophe met la main sur une paire de lunettes soleil oubliées sur un banc d’un mirador avant Paraty.

BrésilAD 2014-12-13 101

Pas très originales nos photos de groupe mais toujours agréables à prendre!

BrésilAD 2014-12-13 105

Un arrêt à Trindade, un petit village hippie lové entre la mer et la montagne, s’impose de lui même.

Mathieu et Philippe ne peuvent résister plus longtemps à l’appel de la noix de coco.

BrésilAD 2014-12-13 109

A droite, à gauche, de l’action sur cette longue plage courbée.

BrésilAD 2014-12-13 112BrésilAD 2014-12-13 115

Les enfants ne sont pas intimidés par les vagues puissantes et cassantes.

BrésilAD 2014-12-13 117

La rue principale de Trindade, avec ses petites boutiques et restos.

BrésilAD 2014-12-13 123

BrésilAD 2014-12-13 124

Paraty est une charmante ville coloniale dont le centre historique a été déclaré monument historique national. Au 17e siècle Paraty était le port principal pour l’exportation de l’or, puis vint le café au 19e siècle.

BrésilAD 2014-12-15 010BrésilAD 2014-12-15 018

BrésilAD 2014-12-15 019

BrésilAD 2014-12-15 022

BrésilAD 2014-12-15 024

Au printemps, les rues de la ville sont inondées à chaque marée et les maisons sont tout juste épargnées.

BrésilAD 2014-12-15 053

BrésilAD 2014-12-15 029 BrésilAD 2014-12-15 039

Paraty est une ville colorée et extrêmement photogénique et nous prenons énormément de plaisir à déambuler dans ses rues.

BrésilAD 2014-12-15 040BrésilAD 2014-12-15 049

De nombreuses excursions vers les plages et îles environnantes sont proposées à partir du petit port.

BrésilAD 2014-12-15 054

BrésilAD 2014-12-15 056BrésilAD 2014-12-15 057

BrésilAD 2014-12-15 064

A la praia do Jabaquara Philippe découvre que le fond de mer est tapissé d’une boue soyeuse. Il n’en fallait pas plus pour qu’il nous propose un agréable soin de pieds.

BrésilAD 2014-12-15 073

Sur le Morro do Forte. La vue est malheureusement bouchée et le fort en rénovation.

BrésilAD 2014-12-15 080

BrésilAD 2014-12-15 091

L’accueil dans les hostels est généralement détendu et nous aurons à chaque fois une réception enthousiaste et la possibilité de passer du temps avec mes parents dans les espaces communs durant leur séjour.

BrésilAD 2014-12-13 130BrésilAD 2014-12-15 108BrésilAD 2014-12-15 107

BrésilAD 2014-12-15 092

Christophe a l’honneur de recevoir quelques conseils de Jeronimo un ancien joueur de Boca (l’équipe de football de Buenos Aires) et qui travaille à cet hostel de Paraty!

BrésilAD 2014-12-15 110

En soirée la ville s’anime avec de nombreux promeneurs et les restos proposent des tables dans la rue.

BrésilAD 2014-12-15 113

BrésilAD 2014-12-15 124

Le tout petit village de pêcheurs de Tarituba.

BrésilAD 2014-12-16 014BrésilAD 2014-12-16 012

BrésilAD 2014-12-16 015 BrésilAD 2014-12-16 016

C’est sur un mirador que nous prendrons notre dîner ce midi-là. Un petit kiosque fermé temporairement nous permet d’utiliser sa terrasse pour déguster notre repas.

BrésilAD 2014-12-16 024

BAD 2009-04-28 006BAD 2009-04-28 007

Vila Muriqui présente un visage bien différent de nos arrêts précédents. Ici, il n’y a pas de touristes étrangers, que des locaux et des vacanciers brésiliens.

BrésilAD 2014-12-16 034

Ça fait longtemps qu’il voulait l’essayer. Mathieu se laisse tenter par un sorbet à l’açai, une petite baie très foncée et très sucrée produite par un type de palmier de l’Amazonie. Les enfants l’imiteront à leur tour puisque c’est très bon. Le choix et la quantité de garnitures que l’on peut ajouter sur cette gâterie gelée et déjà très sucrée sont surprenants: arachides, bonbons, céréales soufflées, sirop de fruits, chocolat ou caramel.

BrésilAD 2014-12-16 038 BrésilAD 2014-12-16 042

BrésilAD 2014-12-16 035

Aujourd’hui, c’est le grand jour, nous entrons à Rio!

BrésilAD 2014-12-17 003

Nous arrivons par la route qui longe la côte. Dès qu’on l’aperçoit, on crie et Christophe se casse le cou pour prendre un premier cliché à travers la vitre.  C’est le Christ Rédempteur, l’emblème de Rio de Janeiro!

BrésilAD 2014-12-17 009

La circulation n’est pas trop dense et nous atteignons l’hôtel de mes parents, situé près du métro Catete, à l’heure estimée.

Nous les laissons s’installer le temps d’aller stationner notre véhicule dans un parking gardé 24 heures, recommandé par d’autres voyageurs l’ayant utilisé récemment.

Nous sommes bien déçus lorsqu’on nous refuse l’entrée sous prétexte que le stationnement est complet. Désemparés aussi, puisque nous avions choisi l’hôtel en fonction de la proximité de ce stationnement! Notre insistance ne donne rien. Nous allons voir du côté de la marina juste derrière mais il y a des travaux et le stationnement est hors d’usage. Le stationnement pour voitures nous refuse évidemment… Stressés devant le temps qui file et les possibilités qui s’amenuisent, on se replie donc sur le plan B, c’est à dire le stationnement du Pain de Sucre, couramment utilisé par d’autres équipages mais dans un autre quartier de la ville.

Tout ce cafouillage est un mal pour un bien. Quoiqu’éloigné de l’hôtel, l’emplacement est super et une fois familiarisés avec le système d’autobus, nous rejoignons le centre en 15 minutes.

Alain, croqué sur le vif alors qu’il tente vainement de négocier un meilleur tarif avec le préposé du stationnement et d’obtenir quelques informations sur la ville.

La vue de notre bivouac de luxe et deux voyageurs heureux d’être enfin à Rio!

BrésilAD 2014-12-17 012BrésilAD 2014-12-17 017 BAD 2009-04-29 006

BrésilAD 2014-12-17 015

Une fois installés et une bouchée avalée, nous n’avons plus une minute à perdre pour nous lancer à la découverte de cette ville merveilleuse! Même si nous sommes aux pieds du Pão de Açucar, c’est l’ascension vers le Christ Rédempteur qui nous appelle à grands cris…

BrésilAD 2014-12-17 019 BrésilAD 2014-12-17 021

N’ayant que bien peu étudié les façons d’atteindre les grandes attractions, nous nous laissons guider par les infos obtenues au kiosque touristique. On nous dirige vers un comptoir d’achat de billets pour le train du Corcovado, au Shopping Rio Sul que nous atteignons à pied. Une fois sur place on nous demande plutôt de nous rendre directement à la station de train! Ce que nous faisons en bus. Et la progression est lente car c’est l’heure de pointe qui commence.

BrésilAD 2014-12-17 024

A notre arrivée, le dernier train vient de partir. Il reste l’option du minibus mais ce n’est pas clair si on nous laissera entrer une fois en haut…

BrésilAD 2014-12-17 010

Qu’à cela ne tienne, pas question de se laisser décourager par ce contretemps en cette fin d’après-midi. Nous montons à bord d’un taxi qui nous mènera à l’observatoire Dona Marta.

BrésilAD 2014-12-17 026

A cette heure du jour, la lumière sur la baie de Botafago et sur le cône volcanique du pain de sucre est à son meilleur.

BrésilAD 2014-12-17 029

Au loin le stade Maracanã et plus près l’une des quelques quarante favelas de Rio, accrochée à une colline pointue.

BrésilAD 2014-12-17 038

Les Riches de Temps sont à Rio de Janeiro! C’est un moment fantastique, qu’on se le dise.

BrésilAD 2014-12-17 042

Finalement, nous ne regrettons pas la tournure inattendue des évènements du jour. Ils nous amèneront à repenser la manière dont nous souhaitons visiter la ville. Ayant vu le temps et l’énergie requis pour se déplacer d’une attraction à l’autre, et n’ayant pas atteint notre objectif du jour, nous accepterons le tour guidé proposé à l’hôtel pour le lendemain qui inclura les incontournables pour un tarif raisonnable.

BrésilAD 2014-12-17 061

BrésilAD 2014-12-17 056

Après avoir fait le tour de quelques hôtels à travers les quartiers populaires de Rio afin de recueillir nos compagnons de visite, nous débutons notre journée par l’ascension du Pain de Sucre. On y accède par deux téléphériques successifs.

Vue à partir du premier arrêt, sur le Morro da Urca à 217 m.

BrésilAD 2014-12-17 114

Nous sommes à la même hauteur que les avions qui atterrissement à l’aéroport Santos Dumont.

BrésilAD 2014-12-17 122

Le riche quartier Urca qui repose aux pieds du Pain de Sucre.

BrésilAD 2014-12-17 127

Une visite de Rio ne peut qu’apporter du bonheur! Le Pain de Sucre est derrière nous, avec ses 396 m.

BrésilAD 2014-12-17 135

Cette fois-ci nous nous plions très bien aux exigences du tour qui nous demandent d’être de retour à une heure précise pour la poursuite des activités.

BrésilAD 2014-12-17 137

BrésilAD 2014-12-17 141

La cabine du téléphérique et la plage de Copacabana en arrière plan.

BrésilAD 2014-12-17 146

De petits singes aux aguets fréquentant les hauteurs.

BrésilAD 2014-12-17 170BrésilAD 2014-12-17 173

La cathédrale métropolitaine en forme de cône et l’édifice Petrobrás.

BrésilAD 2014-12-17 184BrésilAD 2014-12-17 186

La forme de l’église représenterait la coiffe du pape et permettrait de se rapprocher du ciel.

BrésilAD 2014-12-17 201 BrésilAD 2014-12-17 206

BrésilAD 2014-12-17 210

Monumento aos Mortos da Segunda Guerra Mundial

BrésilAD 2014-12-17 216

Arcos da Lapa

BrésilAD 2014-12-17 211

Le sambódromo où a lieu le défilé des écoles de samba lors du Carnaval.

BrésilAD 2014-12-17 224

BrésilAD 2014-12-17 220

Le grand stade du Maracanã, parmi les plus grands centres sportifs du monde. Christophe aurait bien aimé pouvoir faire la visite guidée de l’intérieur. La perspective vue d’en bas est plutôt décevante.

BrésilAD 2014-12-17 231 BrésilAD 2014-12-17 234

Moyennant une contribution, il est possible de se faire prendre en photo avec le ballon d’or…

BrésilAD 2014-12-17 238

20% de la population de Rio habiterait dans ses favelas.

BrésilAD 2014-12-17 246

BrésilAD 2014-12-17 248

Notre ultime et attendue visite du jour, celle de la statue du Christ Rédempteur du Corcovado qui domine Rio. L’attraction est ultra touristique, archi bondée mais en vaut largement la peine pour ce qu’elle représente.

BrésilAD 2014-12-17 266

En y allant avec un tour, on ne choisit pas l’heure de notre arrivée ni de notre départ. Pour les photos, il faut composer avec la lumière du moment!

Le Christ mesure 30 m de haut et repose sur un piédestal de 8 m.

BrésilAD 2014-12-17 301

Et puisqu’on est loin d’être les seuls en haut, on doit presque pousser pour prendre ses photos.

BrésilAD 2014-12-17 283BrésilAD 2014-12-17 288BrésilAD 2014-12-17 249

BrésilAD 2014-12-17 281

BrésilAD 2014-12-17 307BrésilAD 2014-12-17 250

Comme dans tous lieux magiques, quand c’est le temps de quitter on ne veut pas…

BrésilAD 2014-12-17 337

Rio est une ville unique au monde de par son relief et elle est faite pour être admirée de haut et le Corcovado offre des vues imprenables.

BrésilAD 2014-12-17 271

BrésilAD 2014-12-17 294

BrésilAD 2014-12-17 295

BrésilAD 2014-12-17 340BrésilAD 2014-12-17 341

Lever du jour à la praia Vermelha prés du téléphérique.

BrésilAD 2014-12-17 369

Pour cette dernière journée, visite à pied de quelques rues du centre historique.

Les enfants dégustent un excellent jus de fruits, appelés sucos. La sélection de saveurs est vaste et elles sont toutes plus appétissantes les unes que les autres: orange, melon, lime, ananas, mangue, maracuja, pêche, etc.

BrésilAD 2014-12-17 376BrésilAD 2014-12-17 379

Point de vue d’une section du port, non loin de la Cathédrale de Nossa Senhora da Candelária.

BrésilAD 2014-12-17 380Po

Le monastère de São Bento est en réparation et nous n’aurons pas accès à son riche intérieur.

BrésilAD 2014-12-17 381

Pause dìner au cœur de Rio dans les alentours de la rua Ouvidor.

BrésilAD 2014-12-17 389

BrésilAD 2014-12-17 388BrésilAD 2014-12-17 391

BrésilAD 2014-12-17 393

BrésilAD 2014-12-17 395

Le Teatro Municipal se veut une imitation de l’Opéra de Paris.

BrésilAD 2014-12-17 399

Après cette pause devant le théâtre, nous regagnons doucement l’hôtel à pied, situé tout près du parc Museu da Republica en traversant le quartier Lapa.

BrésilAD 2014-12-17 405BrésilAD 2014-12-17 403

Au pied de l’escadaria Selarón, entièrement recouvert de céramiques, qui mène au quartier de Santa Teresa.

BrésilAD 2014-12-17 407

BrésilAD 2014-12-17 412

Pour conclure notre visite de Rio nous dédions le reste de notre temps à la découverte des incontournables plages d’Ipanema et de Copacabana.

Les plages sont divisées selon différents postos, où sont situés les sauveteurs et chaque section de plage attire sa clientèle particulière.

BrésilAD 2014-12-17 414

La plage d’Ipanema, plus chic que celle de Copacabana, permet d’admirer le Morro Dois Irmãos.

BrésilAD 2014-12-17 418

A l’ extrémité, la praia do Arpoador est un lieu populaire au moment du coucher de soleil.

BrésilAD 2014-12-17 436

BrésilAD 2014-12-17 430 BrésilAD 2014-12-17 431

BrésilAD 2014-12-17 441

Du côté de Copacabana, la plus longue des plages de Rio (près de 4,5 km) le soleil baisse sur l’horizon. Les vendeurs ferment leurs kiosques et la plage se vide lentement alors que d’autres terminent leur séance de stand up paddle.

BrésilAD 2014-12-17 447

Le Forte de Copacabana

BrésilAD 2014-12-17 452

BrésilAD 2014-12-17 451

BrésilAD 2014-12-17 457

Pour nous aussi, c’est le temps de se dire au revoir.

Bien que notre court séjour ne nous ait permis qu’un bref survol, Rio aura été à la hauteur de nos espérances.

Je suis très heureuse d’avoir reçu la visite de mes parents car les convaincre de voyager n’est jamais une mince affaire. Le désir de nous revoir les a certainement aidé à faire un bout de chemin mais il n’en reste pas moins qu’ils ont affronté des défis réels pour changer d’hémisphère! Ils ont surmonté leurs craintes, bousculé leurs habitudes, composé avec les imprévus, toléré la fatigue, délié les cordons de leur bourse et se sont rendus disponibles à vivre une aventure.

BrésilAD 2014-12-17 458

Merci Alain et Denise d’être venus nous retrouver une fois de plus dans NOTRE monde.

Merci Rio…

seule grande ville de l’univers où le simple fait d’exister est un véritable honneur” 

Blaise Cendrars

Publicités
Cet article a été publié dans 2013-2015, Brésil. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Rio la merveilleuse

  1. Serge Lafreniere dit :

    Bonjours Mons et Mme Malo je voyais des personnes heureuses de ce revoir ça du être agréable de vous retrouvez dans un endroit merveilleuse. Je vous souhaite un bon retour

  2. Den dit :

    Chère Pascale,
    Ton billet me fait revivre, étape par étape, ce merveilleux voyage. Je suis très émue….

  3. Claude dit :

     »One more time » Félicitation, vous nous avez transportés à Rio. En tant que parents et grands-parents nous avons ressenti ce qu’Al et Den ont pu vivre …
    Merci de nous faire vivre autant de beaux et bons moments….
    Pourquoi ne pas se dire à bientôt …
    Claude et Agathe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s