Accès prioritaire au Venezuela

Il ne faut pas se le cacher, pour qui sait composer avec le climat d’insécurité, le Venezuela est un pays extrêmement intéressant pour les voyageurs à l’heure actuelle. Notre pouvoir d’achat monstrueux nous permet de dévier largement de nos habitudes de routards sans pour autant se serrer la ceinture par la suite. Nous avons sauté à pieds joints dans ce monde de privilèges mais non sans que cela n’éveille en nous des émotions de culpabilité face à cet avantage et des réflexions dérangeantes sur l’inégalité de la distribution des richesses et sur les sentiments d’impuissance et de résignation qui envahissent les individus devant les forces économiques qui gouvernent le monde.

Venezuela 2015-04-07 059

Notre itinéraire entre Torunos et Paraguachon (5 au 15 avril 2015):

V3

Lorsque nous quittons le petit balneario de Torunos, nous nous apprêtons à vivre un grand contraste car nous changeons complètement d’environnement. Nous quittons les plaines de l’état de Barinas pour nous diriger vers la section vénézuélienne des Andes dans les états de Mérida et de Trujillo.

En zigzag, la route s’élance vers les hauteurs sans relâche. On vend du café moulu et des arepas andinos le long de la route. Les offres sont nombreuses mais les espaces pour se garer le temps d’un achat le sont moins. A mesure que nous nous élevons nous passons plusieurs petits villages dont certains très touristiques. Les repas de truites et les fraises à la crème ont la cote.

Venezuela 2015-04-05 011 Venezuela 2015-04-05 017

La laguna Mucubaji, dans le Parque Nacional Sierra Nevada où nous passerons deux nuits à 3540 mètres, demeurera presque totalement ennuagée durant notre séjour.

Venezuela 2015-04-06 008

Durant cette fin de semaine de Pâques les Vénézuéliens sont nombreux à la laguna et nous ne sommes pas les seuls arrivés en portant des vêtements inadaptés à ce climat andin (moins de 10 degrés le jour). Un jeune producteur/réalisateur de films né à Mérida et de passage dans le coin avec son cousin et sa nièce, en plus de nous payer le chocolat chaud, nous invite à aller passer quelques jours à sa maison familiale campagnarde dans les environs de Mérida. Proposition alléchante que nous déclinons malheureusement puisque nous jours sont comptés avant de passer la frontière.

Venezuela 2015-04-06 003

Seule cette brève éclaircie nous permettra d’imaginer les sommets qui se dessinent à l’horizon.

Venezuela 2015-04-06 017

Une petite randonnée vers la laguna Negra nous permettra d’apprécier malgré les nuages la beauté de cet écosystème particulier qu’on appelle le páramo.

Venezuela 2015-04-06 024

Venezuela 2015-04-06 021Venezuela 2015-04-06 028

Un frailejóne, l’une des espèces florales endémiques du parc.

Venezuela 2015-04-06 030

L’altitude ralentit un peu notre cadence, surtout que sans acclimatation préalable la nuit n’a pas non plus été très réparatrice.

Venezuela 2015-04-06 033Venezuela 2015-04-06 035

On sourit sur la photo mais pour être honnête nous n’éprouvons pas beaucoup de joie à ressortir les vêtements chauds. Nous n’avions pas mis de souliers fermés ni de pantalons depuis notre passage à Buenos Aires,  c’est à dire il y a plus de 10 mois.

Venezuela 2015-04-06 038 Venezuela 2015-04-06 022

Venezuela 2015-04-06 052

Sur la carretera Transandina, au chaud dans le camion, il n’est pas du tout désagréable de contempler ces paysages montagneux que nous ne pouvions imaginer appartenir aussi au Venezuela.

Venezuela 2015-04-07 001

Venezuela 2015-04-07 002

Se dressant à plus de 4 000 mètres, nous voici sur le Pico El Aguila. Ce monument a été érigé à la mémoire du passage du libérateur Simon Bolivar et de son armée en 1813.

Impossible encore une fois pour nous de mesurer la tortuosité de la route qui nous a mené à ce sommet!

Venezuela 2015-04-07 007

Par la suite nous amorçons une lente descente, en passant par l’état de Trujillo qui est surnommé le “jardin du Venezuela” en raison de ses nombreuses cultures, en passant par le café, ananas, fleurs et légumes. Les nuages nous surplombant cette fois-ci, nous avons la possibilité de mieux voir ce qui nous entoure et c’est très agréable. La paresse m’empêchera toutefois de prendre des photos rendant justice aux charmes pittoresques de cette région tranquille.

Venezuela 2015-04-07 014

Venezuela 2015-04-07 018

Venezuela 2015-04-07 029

A Boconó nous croyons avoir trouvé un lieu tranquille pour passer la nuit dans la parc urbain. Toutefois, l’homme responsable de la sécurité n’est pas du même avis et préfère nous relocaliser à la station de pompiers et après avoir consulté son collègue, il nous guide lui-même à travers les rues de la ville! Cette sollicitude de la part des gens rencontrés ne cessera jamais de nous surprendre.

Venezuela 2015-04-07 039

Alors qu’on ne s’attendait qu’à obtenir un espace de stationnement, nous avons droit à un accueil formidable de la part de tout le personnel de la caserne de pompiers Romulo Guedez de Boconó.

Venezuela 2015-04-07 056

Le commandant Linares fait des pieds et des mains pour qu’on se sente chez-nous. Il demande qu’on déplace un camion pour que nous soyons bien installés et en sécurité, nous permet de faire le plein d’eau et insiste pour nous offrir le couvert!

Venezuela 2015-04-07 049

Nous avons droit aux plus grosses portions et aux meilleures assiettes! C’est délicieux et je repars même avec la recette des caraotas (haricots noirs).

Venezuela 2015-04-07 002

En soirée, le responsable des soins médicaux nous fait faire le tour des installations, nous explique le fonctionnement de tous les véhicules et nous présente le matériel utilisé lors des opérations de secours.

Venezuela 2015-04-07 047

Comme partout au pays, le budget est maigre, même pour les services d’urgence. Les pompiers rénovent eux même leur caserne et au moins trois véhicules ne peuvent plus rouler faute d’huile et de pièces de rechange. Il manque aussi de personnel pour répondre efficacement aux demandes du secteur. Parfois il y a pénurie d’eau.

Venezuela 2015-04-07 062Venezuela 2015-04-07 063Venezuela 2015-04-07 064

Malgré les difficultés rencontrées, l’équipe du commandant Linares nous a semblé extrêmement dévouée et professionnelle. Ce fut pour nous une rencontre exceptionnelle où nous avons en appris sur les particularités du métier de pompier au Venezuela (il s’agit d’une formation universitaire) mais avant tout sur la générosité et la fierté qui habitent le cœur des hommes. Merci!

Venezuela 2015-04-07 052

Notre chemin se poursuit lentement sur une route en mauvais état à travers des villages et des paysages très pittoresques.

Venezuela 2015-04-07 081

Venezuela 2015-04-07 086

Sur ces parois montagneuses accidentées, le tracteur est souvent peu utile.

Venezuela 2015-04-07 090

Venezuela 2015-04-07 104 Venezuela 2015-04-07 105

Venezuela 2015-04-07 112 Venezuela 2015-04-07 114

Venezuela 2015-04-07 116

Dans la vallée, El Tocuyo, surnommée la ville Mère du Venezuela, est l’une des plus vieille du continent (1545) et a déjà été la capitale avant que celle-ci ne soit déménagée à Caracas. La première canne à sucre au Venezuela fut plantée ici et il s’agit encore de la culture première de cette municipalité.

Venezuela 2015-04-07 119

A Quibor, un centre artisanal important, nous ne nous posons pas de questions pour la nuit. On s’adresse à la caserne de pompiers! Un appel d’urgence mobilise le personnel dès notre arrivée et nous passons une soirée tranquille. La plupart des véhicules de cette station sont aussi hors-service faute de pièces.

Venezuela 2015-04-09 002

Nous passons la ville de Barquesimeto, la 4e en importance au pays, sans nous y attarder. Nous filons vers la côte mais notre progression est lente vu les particularités et les imperfections de la route dans le secteur.

Après la verdeur de la montagne, des paysages arides caractérisent la suite de ce parcours vers la mer.

Venezuela 2015-04-09 003 Venezuela 2015-04-09 007

A l’approche de la Sierra de San Luis nous sommes charmés par le panorama que nous avons à partir de la terrasse du restaurant El Trapiche situé à Aracua. Nous demandons l’autorisation d’y passer la nuit afin de poursuivre plus longuement notre contemplation.

Venezuela 2015-04-10 005

Venezuela 2015-04-10 010

Venezuela 2015-04-10 006

Venezuela 2015-04-10 014

A partir d’ici, c’est une suite incessante de petits chemins merveilleux et de villages paisibles dont Curimaga, Caburé et San Luis.

Venezuela 2015-04-10 023

Venezuela 2015-04-10 026

Venezuela 2015-04-10 029

Pause inattendue au Parque Nacional Juan Crisostomo Falcon qui propose une mini-balade vers le haiton de Guarataro.  Il s’agit d’un gouffre qui s’est développé dans le calcaire, avec une hauteur de 305 mètres et une embouchure de 12 mètres de diamètre. Impressionnant!

Venezuela 2015-04-10 047

Venezuela 2015-04-10 039

A Curimagua nous nous laissons tenter par un séjour à la posada Bosquetito, dissimulée dans les splendeurs et la fraicheur de la Sierra de San Luis.

Venezuela 2015-04-10 053

Cette posada est tenue par un couple âgé qui continue à mettre tout son cœur et son âme à créer un lieu de villégiature unique dans la province de Falcon. Le site est manucuré et les détails sont au rendez-vous. Malheureusement, les projets d’expansion débutés doivent être mis en veilleuse en raison des temps difficiles.

Venezuela 2015-04-10 060 Venezuela 2015-04-10 065

Bien pâle à l’horizon se dessine le réservoir El Isidro. Il alimente, grâce à l’eau des montagnes, la ville de Coro et toute la péninsule de Paraguaná que nous nous apprêtons à rejoindre.

Venezuela 2015-04-11 001

Venezuela 2015-04-11 006

Les dunes mouvantes du parc Médanos de Coro restreignent l’accès à la péninsule de Paraguaná.

Venezuela 2015-04-11 010

Du côté du vent, la mer est agitée et la baignade impossible mais pour ces mêmes raisons la péninsule est réputée auprès des amateurs de kitesurfing et de windsurfing.

Venezuela 2015-04-11 017

Adicora, ancien village de pêcheurs qui fut jadis le principal port d’échange avec Curaçao gagne en popularité auprès de visiteurs.

Venezuela 2015-04-12 001

Venezuela 2015-04-12 003

Les façades peintes de tons pastels dénotent l’influence des Antilles néerlandaises.

Venezuela 2015-04-12 005

Venezuela 2015-04-12 008

Venezuela 2015-04-12 009

Venezuela 2015-04-12 014

Venezuela 2015-04-12 016

Quel bonheur ces petites conversations avec les gens du coin, comme ici avec la dame qui prépare avec entrain des empanadas derrière l’église.

Venezuela 2015-04-12 022

Une visite à la Reserva Biológica Montecano de San Jose de Cocodite au centre de la péninsule nous ouvre les yeux sur les merveilles de cet environnement désertique (lorsqu’il est préservé) qui nous avait paru jusqu’alors sans intérêt.

Venezuela 2015-04-12 073

Les chèvres introduites sur la péninsule on fait beaucoup de dommages à l’écosystème.

Venezuela 2015-04-12 028

Venezuela 2015-04-12 032 Venezuela 2015-04-12 041

Ils n’apparaissent pas ici mais ce parc abrite le lézard Gualamo de couleur bleue vive ainsi que le plus petit lézard du monde mesurant 6 cm.

Venezuela 2015-04-12 035

Venezuela 2015-04-12 036 Venezuela 2015-04-12 051

Voici l’araignée mona, une tarentule aux pattes bleues au thorax vert et à l’abdomen doré.

Venezuela 2015-04-12 054

Elle fait son nid à la base des arbres.

Venezuela 2015-04-12 057

Notre guide est le fils de l’instigateur de cette réserve, Il a mis de côté son emploi dans le domaine de la construction pour poursuivre l’œuvre de son père décédé.

Venezuela 2015-04-12 062

Venezuela 2015-04-12 067 Venezuela 2015-04-12 070

Tout au bout de la route sur le côté ouest de la péninsule.

Qui aurait pu se douter qu’à cet endroit on vend un délicieux ceviche de mollusques? C’est en observant les “habitués” ressortir de la bâtisse avec un petit contenant de plastique blanc que nous avons deviné.

Venezuela 2015-04-12 074

Un peu plus au sud, à Villa del Mar c’est l’occasion d’un après-midi à la plage. 500 mètres plus loin, c’est l’Hotel Villa Caribe, un complexe hôtelier de luxe qui offre des forfaits tout inclus. La clientèle est nettement différente de celle de la plage voisine.

Venezuela 2015-04-12 085 Venezuela 2015-04-12 079

Venezuela 2015-04-12 087

Nous sommes stationnés devant le kiosque de la famille d’Erwin où nous prendrons un excellent repas de poissons. Nous sommes une fois de plus accueillis comme des rois et leur accueil dépasse largement le service de restauration.

Venezuela 2015-04-12 089

Même s’il possède un emploi stable comme machiniste à Punto Fijo, la ville principale de la péninsule, Erwin loue cet espace sur la plage et travaille sans relâche avec son épouse et souvent ses enfants la fin de semaine pour arrondir les fin de mois. Par exemple, il aimerait faire repeindre sa camionnette mais le coût est exorbitant. Même pour une famille de classe moyenne qui met les bouchées doubles, les temps sont difficiles.

Venezuela 2015-04-12 095

A Punto Fijo où se trouve la plus grande raffinerie et une zone commerciale franche, nous allons acheter des espadrilles à Christophe dont les pieds ne cessent de grandir. Le grand mall Sanbil est bien garni en boutiques de tous genres mais ce qui est particulier est que la plupart des commerces sont à moitié vide, comme s’il n’y avait plus d’approvisionnement de nouvelles marchandises…

Venezuela 2015-04-13 006

On fait le plein de gaz avant notre départ du Venezuela. Coût du remplissage: 5 bolivars (0,02$).

A la pause dîner dans un petit boui-boui , il n’y a plus de poulet ni de bœuf depuis des semaines dans la région. Le choix se limite au poisson frit ou au ragout de chèvre.

Venezuela 2015-04-13 013

A la sortie de la péninsule nous passons par Coro, dont le centre historique est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Venezuela 2015-04-13 020

Aussitôt qu’il met le pied dehors, Christophe attire les jeunes femmes comme des mouches.

Venezuela 2015-04-13 022

Les rues du centre historique sont clairement agréables, car larges et piétonnes. Elles sont pourtant désertes et manquent de vie.

Venezuela 2015-04-13 026Venezuela 2015-04-13 030

La police touristique nous réserve un espace pour la nuit devant son quartier général près du café Venezuela. Comme ce fut souvent la cas lorsque nous nous retrouvons en compagnie d’un corps policier (sensible à l’image véhiculée par les médias des policiers américains), la conversation touche aux conditions réservées à la police et au sentiment de sécurité qui prévalent au Canada.

Venezuela 2015-04-14 004

Juste avant la traversée du grand pont (8,6 km) qui enjambe le lac Maracaibo, qui mène à la ville du même nom, et la 2e plus populeuse du pays avec 1,5 millions d’habitants.

Venezuela 2015-04-14 005

Le 22 décembre 1922 le puits de pétrole Barrosos numéro 2 localisé sur la côte est du lac Maracaibo explose et produit 100 000 barils en l’espace de 9 jours avant d’être contrôlé. A partir de ce jour, l’influence du pétrole domine, pour le meilleur et pour le pire, la vie des Vénézuéliens et devient la clé pour comprendre les rouages de cette société.

Venezuela 2015-04-14 012

Après Maracaibo et jusqu’à la ville frontière de Paraguachon la circulation est laborieuse. Des centaines de voitures se rendent quotidiennement à la frontière pour y transférer leur réservoir d’essence, sous le nez des militaires. Les voitures sont loin d’être en bonnes conditions et les pannes ne sont pas rares.

2Colombie 2015-04-15 001

Notre dernière nuit au Venezuela nous la passons non loin de Sinamaica, où nous dépensons nos derniers bolivars avant de quitter définitivement le pays.

Venezuela 2015-04-14 021Venezuela 2015-04-14 018

Au village de Guarero avant la frontière le chaos se poursuit.

2Colombie 2015-04-15 013

Nous avons atteint notre destination finale au Venezuela. Nous sommes sommes sains et saufs. Nous repartons enrichis, émus et reconnaissants par tout ce que le Venezuela et ses habitants nous ont si généreusement offerts.

2Colombie 2015-04-15 007

Publicités
Cet article a été publié dans 2013-2015, Venezuela. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s