Pourquoi partir

Notre projet a véritablement été initié il y a un an et demi. Toutefois, il
sommeillait en nous depuis fort longtemps. Pendant nos 20 ans de vie commune, le
gout du voyage et de la découverte nous ont souvent réunis. En raison de nos
obligations et des contraintes que nous nous imposions, nos nombreuses escapades
ne nous ont jamais vraiment conduits très loin ou hors des sentiers battus. Par
contre, le plaisir était toujours au rendez-vous. La venue des enfants n’a pas
changé notre enthousiasme face aux voyages. Ainsi, entreprendre un plus long
séjour en famille a longtemps fait partie de nos rêves.

Parmi les différentes motivations qui nous ont amené à faire à sorte que ce
projet se concrétise on peut énumérer celles-ci:

  • vivre en famille à temps plein
  • réduire le stress lié au travail (pour Mathieu)
  • apprendre à vivre avec moins et s’éloigner l’espace d’un moment d’un mode de
    vie basé sur la consommation
  • sortir de notre zone de confort habituelle et s’exposer à de nouveaux défis
  • découvrir de nouveaux paysages

Nous avons fait le choix de voyager par la route car nous avons toujours
affectionné les roadtrips. Ils procurent une immersion progressive et
un grand sentiment de liberté. Le campeur est rapidement devenu notre véhicule
de prédilection car il permet de se nourrir et de se loger de manière simple et
abordable. En raison de ce mode de transport, la traversée des Amériques
devenait la destination la plus accessible.

En conclusion, nous avons fait le pari de tout vendre dans l’espoir de nous
sentir libres. Nous voulions avoir carte blanche pendant le voyage ainsi qu’au
retour. Nous partons donc sans itinéraire précis, sans horaire, sans liste de
must see.

Nous souhaitons être libres de notre temps, nous voulons nous sentir riches
de temps.

5 commentaires pour Pourquoi partir

  1. Natasha dit :

    Salut Pascale,
    je viens de prendre contact pour la première fois avec votre blogue!
    Merci de nous le faire connaître, de nous permettre d’avoir une fenêtre sur une partie de votre vie, de votre temps libre si riche. Nous (surtout Fabrice) somme à l’étape que de rêver de partir avec notre Westfalia en famille, moi étant à la maison depuis déjà plus de 5 ans et bien je me sentirais prête de le faire…peut-être un jour qui sait! Mais en attendant je me promet d’aller vous lire afin de continuer de rêver à travers votre fenêtre de votre campeur!

    Natasha, Fabrice, Xavier et Coralie

  2. Lyne dit :

    Bonjour Pascale et toute la famille,
    Nous sommes infiniment heureux d’avoir accès à votre blogue, nous ne passons pas une semaine sans nous demander comment vous allez et où vous vous trouvez en cette terre d’Amérique.
    Nous revenons d’une belle journée en ville avec notre compagnon Montana, nous sommes allés au parc à chiens au parc Lafontaine afin qu’il puisse s’amuser et faire de nouvelles rencontres. Nous avons découvert qu’il est un chef de meute sûr de lui et pacifique.Quel personnage ce Montana!! Quelle chance nous avons de partager tout plein de beaux moments avec lui!!! Merci!!

    Nous vous suivons dans votre belle aventure maintenant.

    Merci de nous donner des nouvelle

    Montana, Lyne et Fabien

  3. Daniel dit :

    Salut Pascale,

    Je viens de regarder votre Blog pour la première fois maintenant, bien que j’ai pensé de temps en temps à vous, et je dois dire que c’est vraiment vachement intéressant. Il me semble que vous passez un temps super bon ensemble en Amérique du Sud et je suis très content pour vous! Merci de partager vos expériences et vos impressions avec nous qui sont loin, comme moi en Autriche 🙂

    Je vous souhaite juste le meilleur et bonne continuation!

    Daniel

  4. Yaneth Zúñiga y Erwin Mendoza dit :

    Pascale, que suerte para nosotros tener la oportunidad de haberlos conocido; son pocas las personas que tienen la valentía de realizar sus sueños estando en la vida pero alejando parte de ella (material), personas como ustedes nos inspiran para continuar esta cadena de aventura, de inciertos y de re-encantamientos con la vida, ( especialmente con la maravillosa naturaleza), sin programar o ser programados por otros; como dijo un gran poeta « solo había que vivir ». Que Dios los acompañe de ida y de regreso a donde el destino los este esperando; a cualquier casa porque el hogar son ustedes….. sus nuevos amigos Erwin y Yaneth. PUNTA ARENAS – MAGALLANES – CHILE 11-01-2014

  5. yves rodrigue dit :

    Merci a vous , il ya des gens qui reve de partir et ceux qui parte . Je vous lits et je prend des notes . Mars je fais un pas dans la direction de mon projet , mai-juin un autre et juillet 2015 le grand saut pour je ne sais ou . Au plaisir de se rencontrer sur la route . Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s